A J-2, déjà 431 000 spectateurs  dans les huit salles du Championnat du monde 2017 !

Public

9 janvier 2017

Alors que s’ouvre ce mercredi le 25e Championnat du monde masculin de handball, les organisateurs se félicitent d’ores et déjà de l’engouement populaire généré par la compétition auprès des Français et des fans de handball étrangers. 431 000 spectateurs sont en effet d’ores et déjà attendus dans les huit salles qui accueillent la compétition du 11 au 29 janvier.

Cet engouement, déjà palpable lors de la première phase de billetterie (ventes de packs), s’est confirmé depuis l’ouverture de la billetterie à l’unité le 15 septembre dernier, il s’est très fortement accéléré à l’approche des fêtes, avec une dynamique actuelle très positive de 5000 billets vendus par jour. Ces bons chiffres constituent forcément une grande satisfaction pour le Comité d’Organisation qui a mis en place une politique de billetterie volontariste de façon à remplir les trois objectifs qu’il s’était fixés : équilibrer le budget, faire en sorte que les salles soient copieusement garnies dès la phase de poules et transmettre un héritage en ouvrant le handball à des publics nouveaux.

Cette stratégie de billetterie s’est concrétisée par la mise en place d’une politique innovante pour ce type de tournoi, « 1 session de billetterie pour 1 match » (une première), permettant une offre tarifaire attractive, une vente en trois temps, de nombreuses opérations de promotions et le pari osé de faire jouer une poule sans l’équipe de France à l’AccorHotels Arena (23 matchs au total à Paris). Autant d’éléments qui expliquent aujourd’hui le succès populaire annoncé de ce Championnat du monde 2017, le troisième masculin organisé en France après 1970 et 2001, sur lequel 431 000 spectateurs sont déjà garantis sur les huit sites de compétition, soit un taux de remplissage à date de 67%…  en route pour dépasser largement l’objectif initial de remplissage de 70%.

« C’est déjà un énorme succès, se réjouit Joël Delplanque, président du Comité d’Organisation. Souvenons-nous que le total de spectateurs présents en 2001 tournait autour de 200 000. Il a fallu bousculer nos habitudes, s’efforcer de sortir de nos schémas pour présenter une stratégie innovante. Le handball change aujourd’hui de dimension, c’est une énorme satisfaction. Par ailleurs, avec plus de la moitié des spectateurs venus de l’extérieur du monde du handball, proportion qui devrait continuer de grimper dans les jours qui viennent, nous atteignons notre objectif d’ouverture et d’héritage »

Les Allemands en nombre

Concrètement, si le public français est logiquement largement majoritaire, on note que 10% des billets vendus l’ont été à des spectateurs étrangers, 6000 à des Allemands (pour les matchs de leur équipe en poule à Rouen, mais aussi à Metz ou pour la finale à Paris). Autres fans étrangers attendus en nombre : les Norvégiens qui seront 450 par match à Nantes, les Islandais (200 par match) qui ont laissé de très bons souvenirs dans l’Hexagone lors de l’Euro 2016 de football et pousseront derrière les leurs à Metz, où viendront également de nombreux supporters tunisiens (200 par match), sans doute rejoints par la communauté vivant en France. Les Danois et Suédois (150 par match chacun) animeront quant à eux les tribunes de l’AccorHotels Arena où ils s’affronteront le lundi 16 janvier pour un choc 100% scandinave sans doute haut en couleurs.

A deux jours du coup d’envoi du Championnat du monde, de nombreux matchs affichent enfin d’ores et déjà complet : la finale, les rencontres de l’équipe de France à Nantes, mais également, et c’est une très belle satisfaction, des matchs de poules sans la France : Pologne/Brésil (poule A) à Nantes, trois matchs de la Poule C à Rouen (Hongrie/Croatie, Chili/Allemagne, Allemagne/Croatie), deux de la Poule B à Metz (Tunisie/Espagne et Espagne/Islande), tandis qu’il ne reste plus que quelques places pour le match d’ouverture de mercredi à l’AccorHotels Arena entre la France quintuple championne du monde et le Brésil, qui fera également le plein. « Je suis très heureux de constater que nous ouvrons ce Championnat du monde avec un très bon taux de remplissage sur les matchs de poules, dans toutes les salles. Nous voulions absolument éviter d’avoir trop de matchs qui sonnent creux en début de compétition, comme c’est souvent le cas dans ce type de tournoi. Je suis très satisfait de ces chiffres à quelques heures du lancement » a déclaré Edouard Donnelly, le Directeur Général du Comité d’Organisation.

Le détail des spectateurs attendus site par site :

Albertville : presque plein !

17 000 spectateurs sont déjà attendus sur les trois matchs, deux huitièmes de finale (21-22 janvier) et un quart de finale (24 janvier), soit un taux de remplissage de 86%. La Halle Olympique devrait faire le plein !

Brest : les handballeurs sont là !

11 100 spectateurs sont attendus à ce jour pour assister à la Coupe du Président réunissant les huit équipes ayant terminé aux cinquièmes et sixièmes places de leurs poules, soit un taux de remplissage de 67%. Un très bon score qui confirme l’appétence des Bretons pour le handball.

Lille : record en vue !

50 000 spectateurs (60% de remplissage), dont 20 000 déjà assurés sur l’éventuel huitième de finale de l’équipe de France le samedi 21 janvier qui devrait faire le plein (28 000 en configuration handball), le stade Pierre Mauroy devrait établir un record mondial pour un match de handball dans une compétition internationale !

Metz : Espagne, Tunisie et Islande font le plein

44 000 spectateurs, 55% de taux de remplissage, deux matchs épuisés, les chiffres messins sont remarquables pour des matchs de poule d’un Championnat du monde de handball, hors équipe hôte, et il reste des places pour de très belles affiches, avec l’Espagne, la Slovénie, l’Islande, la Tunisie, la Macédoine et l’Angola.

Montpellier : effet France ?

17 000 spectateurs attendus (67% de remplissage) et une très forte dynamique ces derniers jours, sans doute liée à la venue dimanche de l’équipe de France, qui a disputé à l’Arena son dernier match de préparation face à la Slovénie.

Nantes : LE rendez-vous

100 000 spectateurs déjà et 68% taux de remplissage, avec des spectateurs venus de toute la France pour faire bouillir le Hall XXL et ses 10 500 places, derrière notamment les Bleus champions du monde en titre qui joueront à Nantes leurs matchs de la Poule A (hors France/Brésil).

Rouen : Le double effet Allemagne et Croatie

Trois matchs de l’Allemagne et de la Croatie épuisés au Kindarena, 48 000 spectateurs attendus à ce jour, et des supporters de la Mannschaft en nombre, Rouen va être l’espace de quelques jours la capitale du hand allemand.

Paris : ça va être show, chaud !

145 000 spectateurs et 58% de remplissage. La jauge de départ pour les matchs de la poule D, les huitièmes et le quart de finale joués à Paris est « lower bowl », à savoir 9134 places.  Mais il a déjà fallu réouvrir les vannes pour Argentine/Suède et Qatar/Argentine qui dépasseront les 10 000 spectateurs et seront donc joués en configuration aréna totale ! Le match d’ouverture (quelques places encore disponibles), les demi-finales (disponibles) et la finale devraient se jouer à guichets fermés, devant 14 857 spectateurs.