ALL-BLR : l’allemagne assure l’essentiel

Kuhn - Montigny

18 janvier 2017

Gênée par la Biélorussie en première partie de période, l’Allemagne a fini par s’imposer mercredi à Rouen (31-25), confortant provisoirement sa place de leader du Groupe C. Les joueurs de Yuri Shevtsov joueront leur qualification pour les huitièmes de finale lors de leur ultime rencontre de poule contre la Hongrie, vendredi (20h45).

La feuille de match
Groupe C : les résultats

Sur la lancée de ses quatre premiers matches, l’Allemagne a poursuivi son sans-faute dans ce 25e Championnat du monde et dominé la Biélorussie, mercredi à Rouen (31-25). Malgré une belle résistance des joueurs de l’Est au cours d’une première période musclée, les partenaires d’Artsem Karalek, meilleur marqueur biélorusse (4/4), se sont inclinés pour la quatrième fois en autant de rencontres face aux champions d’Europe en titre.

La Mannschaft a notamment pu s’appuyer sur un côté gauche extrêmement performant pour décrocher un succès qui lui permet de conserver les rênes du groupe C. Les arrières latéraux Julius Kühn (5/8), élu homme du match (notre photo), et Steffen Fäth (6/6), ainsi que l’ailier latéral Uwe Gensheimer (8/10) ont ainsi cumulé à eux trois 19 buts sur leur côté favori, soit plus de 60% des buts inscrits par l’Allemagne ! Et si les Biélorusses ont quitté le terrain à la pause sur un étonnant score de parité (16-16), la mauvaise entame de seconde période (5-1 encaissé en 6 minutes), leur a été fatale.

L’Allemagne et la Croatie joueront vendredi (17h45) pour la première place du groupe C. Derrière elles, la Hongrie pourrait les rejoindre en huitièmes de finale dès ce mercredi, à condition que la Croatie domine le Chili en soirée (20h45), un scénario fort probable. Biélorusses et Chiliens se disputeraient alors vendredi l’unique place vacante pour rejoindre la phase finale. Dans le cas où le Chili dominerait l’Arabie Saoudite (14h00), les joueurs de Yuri Shevtsov n’auraient pas d’autre choix que de s’imposer face à la Hongrie (20h45) pour valider leur ticket.

Les réactions

Yuri Shevtsov (sélectionneur de la Biélorussie) : “L’Allemagne a plus d’expérience, mais notre première demi-heure a été parfaite. Nous avons perdu notre intensité en deuxième période, et lorsque l’écart s’est creusé, nous n’avons pas su le combler. L’Allemagne peut remporter une médaille dans ce Championnat du monde.”

Dagur Sigurdsson (sélectionneur de l’Allemagne) : “La Biélorussie a fait un match solide, peut-être le meilleur match de cette jeune équipe depuis le début du tournoi. En première période, nous n’avons pas été assez bons et nous avions toujours un temps de retard. Nous avons manqué d’agressivité en défense, donc cela a été un match difficile. Après notre bon départ en deuxième période, lorsque nous avons eu trois, quatre buts d’avance, la Biélorussie a dû prendre des risques, ce qui nous a avantagés.”

Photo Philippe Montigny / France Handball 2017