ANG-ARY : L’ARY Macédoine sans surprise

Lazarov

14 janvier 2017

Opposée à l’Angola samedi soir à Metz, l’ARY Macédoine s’est offert un deuxième succès en deux matchs (31-22). Les choses sérieuses commenceront lundi contre l’Islande.

La feuille de match
Groupe B : Les résultats

Certes, l’ARY Macédoine n’a pas encore croisé la route de ses rivaux les plus redoutables du groupe B. Mais, après deux matchs, elle compte quatre points, grâce à une nouvelle victoire ce samedi sur l’Angola (31-22), deux jours après celle enregistrée face à la Tunisie en ouverture (34-30). Les coéquipiers de Kiril Lazarov menaient déjà de cinq longueurs à la pause (14-9). Recordman du nombre de réalisations sur un Championnat du monde (92) et auteur de 12 buts contre les Tunisiens, l’arrière droit de Barcelone a encore fait le show devant les 3845 spectateurs présents aux Arènes de Metz, avec un 10/12 aux tirs, dont un 6/6 au jet de 7 mètres.

La sélection dirigée par le Croate Lino Cervar, champion olympique et du monde avec son pays natal, peut maintenant se projeter sereinement vers son duel avec la Slovénie lundi (17h45), une formation qui, elle aussi, a entamé la compétition par deux succès. Les Angolais, battus par ces Slovènes lors de la première journée (25-42), ont quant à eux rendez-vous avec l’Espagne, également lundi (20h45), pour le match a priori le plus déséquilibré du groupe.

Photo : Vincent Michel/IHF

Les réactions :

Stojanche Stoilov (ARY Macédoine) : “Le match a été plus difficile que ce que les gens pensaient. Tout le monde disait que ça allait être facile pour nous, ça ne l’a pas été. Nous savions que l’Angola avait des arguments, nous ne les avons pas sous-estimés, donc nous avons avancé pas à pas et à la fin, nous avons gagné, comme nous l’espérions. Nous prenons de plus en plus de confiance à chaque match, mais nous voulons garder les pieds sur terre et ne pas nous enflammer. Nous devons nous battre sur chaque match pour gagner.”

Edvaldo Esmael Ferreira (Angola) : “Nous avons rencontré beaucoup de difficultés contre l’ARY Macédoine. Nous avons affronté une équipe solide que nous n’avons pas réussi à déstabiliser. Maintenant, nous sommes des professionnels, donc nous prenons du plaisir sur cette compétition, nous devons rester concentrés, il nous reste trois matches, nous espérons gagner.”