ARG-SUE : La Suède en rouleau compresseur

Photo Julien Crosnier

15 janvier 2017

En s’imposant largement face à l’Argentine (35-17) dimanche à l’AccorHotels Arena de Paris, la Suède conforte sa place dans le haut de tableau du groupe D avant son premier véritable test face au Danemark, lundi (20h45). Les Sud-Américains cherchent toujours leur premier succès dans la compétition.

La feuille de match
Groupe D : les résultats

Pour sa quatrième opposition face à l’Argentine en Championnat du monde, la Suède a de nouveau pris le meilleur sur son adversaire devant les 12 578 spectateurs présents dimanche à l’AccorHotels Arena (35-17). Mais pour la première fois, la nation la plus médaillée de l’épreuve (11 podiums dont 4 titres) s’est imposée avec un écart record de 18 buts face à son adversaire ! Hormis une entame de match délicate, les hommes de Kristjan Andresson ont réalisé une prestation extrêmement sérieuse et signé leur deuxième victoire d’affilée après le Bahreïn (33-16), lui permettant d’envisager avec optimisme la phase finale du tournoi.

Touchés dans leur orgueil après la correction reçue face au Danemark lors leur premier duel (33-22), les Argentins ont pourtant attaqué le match sur un rythme très élevé, trouvant les filets sur chacune de leur premières tentatives, là où les Suédois se montraient bien moins efficaces. Les partenaires de Sebastian Simonet, meilleur buteur albiceleste (5 réalisations), ont ainsi mené jusqu’à la 10e (5-4). Mais en infligeant un 4-0 au sextuple champion d’Amérique du Sud dans les trois minutes suivantes sous l’impulsion d’un Mattias Zachrisson très efficace au tir (8/9) et nommé “Homme du match”, la Suède a définitivement pris les rênes de la rencontre qu’elle n’a ensuite plus jamais lâchées.

Le prochain match des Suédois, lundi face au Danemark (20h45) aura valeur de premier gros test pour les deux équipes, en tête du Groupe B et dans une position favorable pour l’obtention de leur billet pour les huitièmes de finale. Les Vikings n’auront cette fois pas droit à l’erreur en début de partie s’il ne veulent pas rapidement se faire distancer par les champions olympiques en titre, très solides depuis le début de la compétition. L’Argentine profitera elle d’un jour de repos avant de se mesurer au Qatar (17h45) dans un duel qui s’annonce indécis. Les deux équipes présentent jusqu’ici un bilan équilibré dans leur duel avec deux victoires chacune. Un premier succès à l’AccorHotels Arena serait le bienvenue pour l’équipe sud-américaine, qui vise la phase finale du tournoi, réservée aux quatre premiers de chaque groupe.

Photo Julien Crosnier / France Handball 2017

Les réactions 

Andreas Palicka (gardien de but de la Suède)« Je suis très content pour cette jeune équipe, qui a montré du caractère pendant tout le match. Mais demain est un autre match, un autre jour. Nos ailiers sont très rapides, très explosifs. Notre défense s’est aussi montrée efficace, et nous a donné l’opportunité de repartir vite en attaque. Cette victoire une bonne chose pour l’équipe car c’est de cette manière que voulions jouer. »

Eduardo Gallardo (entraîneur de l’Argentine) : « Notre objectif est de nous qualifier pour les huitièmes de finale. La Suède et le Danemark sont deux équipes très fortes. Ce n’était pas forcément notre objectif de perdre, et encore mois de cette manière. C’est pour cela qu’on va travailler dur lundi et mardi avant le prochain match face au Qatar.»