BRE-JAP : Le Brésil continue sur sa lancée

Fabio Chiuffa lors de Brésil - Japon

15 janvier 2017

Après sa belle victoire sur la Pologne samedi, le Brésil a signé un nouveau succès convaincant face au Japon (27-24), dimanche soir au Hall XXL.

La feuille de match
Groupe A : les résultats

La lourde défaite infligée par l’équipe de France (16-31) en ouverture ne semble désormais plus qu’un lointain souvenir pour le Brésil. Déjà vainqueur de la Pologne samedi (28-24), le Brésil a glané un deuxième succès en deux jours contre le Japon (27-24) dans un Hall XXL fort bien garni (8326 spectateurs). Les coéquipiers d’Alexandro Pozzer ne sont ainsi plus très loin d’une qualification pour les huitièmes de finale.

Le début de match est particulièrement équilibré entre les deux équipes. On assiste ainsi à un chassé-croisé au score dans les 20 premières minutes, au cours desquelles aucune des deux équipes ne parvient à prendre plus d’un but d’écart. Le Brésil prend cependant l’ascendant en fin de première période, en passant un 4-1 en moins de cinq minutes. Grâce notamment à un super Fabio Chiuffa (5 buts à 100% de réussite au tir en première période), la Seleçao mène de deux unités à la pause (14-12).

En seconde période, le Brésil s’attache surtout à maintenir cet avantage. Pas toujours brillants offensivement, les Auriverde se mettent à l’abri grâce à l’excellente prestation du gardien Maik Santos (14 arrêts à 40% sur l’ensemble), qui empêche le Japon de reprendre espoir. Malgré tous leurs efforts, les coéquipiers de Shinnosuke Tokuda (7 buts à 7/11 au tir) ne reviendront jamais à la marque (27-24 score final). Meilleur marqueur du match avec 8 buts (à 62% de réussite), le jeune Haniel Langaro a aussi été désigné MVP de la rencontre. Le Brésil affrontera la Norvège mardi 17 janvier (14h) pour tenter d’assurer sa qualification en huitièmes. De son côté, le Japon essaiera ce même jour (17h45) de décrocher sa première victoire dans le groupe A face à la Pologne.

Les réactions :

Joao da Silva (demi-centre du Brésil) : “Nous savions que ce match ne serait pas facile pour nous car le Japon est une équipe complètement différente de nous. Nous avons eu du mal à stopper leurs courses, leurs petits gabarits nous ont beaucoup perturbés. En plus, nous étions encore fatigués du match d’hier et cela ne nous a pas aidés. On doit remercier nos gardiens de but d’avoir fait des arrêts importants dans les moments clés du match. Nous sommes maintenant en chemin vers les huitièmes de finale, nous avons déjà gagné deux matchs mais nous aimerions en gagner plus afin de finir à la meilleure position possible.”

Antonio Carlos Ortega (sélectionneur du Japon) : “Je suis très fier de mes joueurs. Je leur avais dit avant le début du Championnat du monde que ce tournoi pourrait être très compliqué, et ils auraient pu tout laisser tomber après la grosse défaite face à la France. Mais ils veulent apprendre, ils veulent progresser et ils ont encore tout donné ce soir. Il ne nous a pas manqué grand chose pour l’emporter, alors évidemment que cela me fend le cœur, mais en même temps je suis très heureux de ce que mes joueurs ont montré.”

Photo : Stéphane Pillaud/IHF