Championnat Panaméricain : le Brésil, le Chili et l’Argentine en France !

Bresil

20 juin 2016

Le Brésil a remporté le troisième Championnat Panaméricain de son histoire en dominant le Chili (28-24) en finale dimanche au Tecnopolis de Buenos Aires. Les Brésiliens sont qualifiés pour le Championnat du monde 2017, tout comme les Chiliens et les Argentins, troisièmes de la compétition.

Après sept finales consécutives entre l’Argentine et le Brésil, le Championnat Panaméricain 2016 a innové avec un finaliste inédit, le Chili, troisième des trois dernières éditions. Ce scenario s’est dessiné lors de la phase de poules. Si le Brésil a fait respecter sa loi dans le groupe B, le groupe A a offert une énorme surprise avec la défaite de l’Argentine face au Groenland (25-23), qui a complètement rebattu les cartes.

Malgré leur victoire sur le Chili (22-21) dans le dernier match, les « Gladiatores » se sont ainsi retrouvés à égalité de points avec la Roja et le Groenland. Le classement du groupe A s’est finalement décidé à la différence de buts particulière entre les trois premiers, ce qui a profité au Chili, premier du groupe devant l’Argentine.

Le Brésil en patron

La Roja a donc pu éviter le Brésil en demi-finale et s’offrir une affiche beaucoup plus abordable contre l’Uruguay, nettement battu (31-24). L’autre demi-finale proposait un remake des sept finales précédentes et, malgré le soutien de son public, l’Argentine s’est retrouvée prise au piège de la rugueuse défense brésilienne (23-20).

En finale, le Brésil a poursuivi sur sa lancée, en imposant son rythme au Chili. Portée notamment par le pivot Alexandro Pozzer, excellent en attaque (6 buts) comme en défense, la sélection auriverde a maîtrisé le match, malgré la détermination chilienne, et décroche le titre avec la manière, à quelques semaines des Jeux Olympiques à domicile. Battus 28-24, Erwin Feuchtmann et ses partenaires pourront toutefois se consoler avec la qualification pour le Championnat du monde 2017 en France, promise aux trois premiers de la compétition.

Le match pour la troisième place avait donc également pour enjeu d’attribuer le troisième billet qualificatif, et devant son public, l’Argentine n’a pas failli. Grâce à un énorme début de match (8-0 après 13 minutes de jeu), l’Albiceleste a tranquillement disposé de l’Uruguay (29-13) et s’offre une onzième participation consécutive au Championnat du Monde.

+
Les brèves