CRO-BLR : La Croatie avec autorité

Croatie - Biélorussie

16 janvier 2017

Malgré une belle résistance de la Biélorussie pendant plus de quarante minutes, la Croatie a parfaitement géré sa fin de match au Kindarena de Rouen, pour décrocher ce lundi un troisième succès en autant de rencontres dans le groupe C.

La feuille de match
Groupe C : les résultats

Solide à défaut d’être toujours brillante lors de ses deux premiers matchs contre l’Arabie Saoudite (28-23) et la Hongrie (31-28), la Croatie a poursuivi sur cette lancée face à la Biélorussie (31-25), devant 3202 spectateurs ce lundi soir au Kindarena de Rouen. Dans un match étrange, que les Croates ont mené de bout en bout, mais qu’ils n’ont réellement maîtrisé que durant les dix dernières minutes, le troisième du Championnat d’Europe 2016 a su appuyer sur l’accélérateur au bon moment, en s’en remettant à son taulier Domagoj Duvnjak, 4 buts (4/5 au tir).

Pour débuter ce match important dans la perspective de la qualification pour les huitièmes de finale, le staff croate avait d’ailleurs choisi de laisser au repos sa star, qui a passé l’intégralité de la première période sur le banc. Son remplaçant, Luka Cindric, est justement l’homme de la première mi-temps, avec un somptueux 8/8 au tir dans les trente premières minutes. Dans le sillage de son très tonique demi-centre, la Croatie prend les devants (12-9, 19e) en s’appuyant aussi sur les ailes. Manuel Strlek et Zlatko Horvat (photo) finissent le premier acte avec 3 buts chacun au compteur, mais la Biélorussie n’est pas vraiment distancée à la pause (18-15).

En début de deuxième période, alors que les sœurs Bonaventura, arbitres de la rencontre, distribuent les exclusions temporaires (quatre dans les cinq premières minutes, deux par équipe), la Biélorussie revient même aux basques de son prestigieux adversaire (21-20, 42e). Zeljko Babic sort alors sa carte maîtresse, en faisant entrer en jeu Duvnjak. Le demi-centre de Kiel prend les choses en main, inscrit ses quatre buts en moins de dix minutes et permet à la Croatie de vivre une fin de match tranquille (31-25, score final). Beaucoup plus discret après la pause (0/2 au tir), et donc finalement sorti pour Duvnjak, Luka Cindric décroche tout de même le trophée d’homme du match. Quasiment qualifiée pour les huitièmes de finale, la Croatie affrontera le Chili (mercredi 18 janvier, 20h45) pour s’assurer l’une des deux premières places du groupe C. De son côté, la Biélorussie peut encore croire à une qualification pour le deuxième tour, mais aura fort à faire lors de son prochain match, face à l’Allemagne (mercredi, 17h45).

Les réactions :

Domagoj Duvnjak (demi-centre de la Croatie) : “Il était prévu que je ne joue pas aujourd’hui, car j’avais quelques douleurs au genou. Mais nous avons finalement décidé de me faire entrer en jeu et je n’ai pas ressenti de gêne pendant le match. Nous avons mieux joué après la pause et nous avons bien défendu sur la fin, voilà pourquoi nous avons gagné. C’est mérité je pense. La Biélorussie a cassé le rythme en jouant lentement, ce qui nous a posé problème. La leçon que nous retenons de ce match, c’est que si nous voulons battre l’Allemagne vendredi, nous devrons progresser en défense.”

Yuri Shevtsov (sélectionneur de la Biélorussie) : “Ma jeune équipe a fait un énorme pas en avant avec le match d’aujourd’hui. Nous nous sommes battus sur un pied d’égalité avec les Croates pendant longtemps. En fin de match, l’expérience des Croates a fait la différence. L’équipe la plus expérimentée a finalement pris les deux points.”

Photo : Philippe Montigny/France Handball 2017