CRO-CHI : La Croatie sans souci

31550190944_8ee83b397b_z

18 janvier 2017

Après sa victoire logique contre le Chili mercredi soir à Rouen (37-22), la Croatie poursuit son sans-faute dans ce 25e Championnat du monde et reste sur les talons de l’Allemagne qu’elle affrontera vendredi pour la première place du Groupe C. La Hongrie bénéficie de la victoire des Croates pour rejoindre les huitièmes. Chili et Biélorussie doivent encore patienter.

La feuille de match
Groupe C : les résultats

Si le Chili a fait sensation en début de tournoi en battant la Biélorussie (32-28), il n’a pas depuis été en mesure de se hisser au niveau des autres Européens du Groupe C. Déjà défait par le champion d’Europe allemand (35-14) et la Hongrie (34-29), il a largement été dominé mercredi à Rouen par la Croatie (37-22), championne du monde 2003 et auteure d’un parcours idéal dans le tournoi.

Dans un duel inédit et arbitré les Françaises Julie et Charlotte Bonaventura, les hommes de Zeljko Babic ont rapidement mené, creusant un premier écart dès la 10e minute (9-4). L’arrière droit Luka Stepancic (3/6) a d’abord trouvé la mire, avant que Lovro Mihic (photo), nommé meilleur joueur de la rencontre, ne débute un festival sur son aile gauche (8/8). Et si côté sud-américain, Erwin Feuchtmann a livré une prestation offensive honorable (4/7), l’attaque a buté sur un excellent Ivan Stevanovic dans son but (11/23), le Chili concédant une nouvelle défaite qui envoie la Hongrie en huitièmes de finale.

En tête du groupe C, la Croatie et l’Allemagne s’affronteront vendredi (17h45) dans ce qui constitue le plus gros choc de ce la poule. En jeu : une première place qui permettra à l’une ou l’autre équipe de disputer son huitième de finale à l’AccorHotels Arena dimanche (18h) face au Qatar, 4e du groupe D. Avec la qualification de la Hongrie, le Chili et la Biélorussie se disputeront vendredi la dernière place vacante pour les matches couperets. En cas de domination (probable) des Chiliens sur l’Arabie Saoudite (14h00), les Biélorusses seraient dans l’obligation de faire chuter la Hongrie pour décrocher le précieux sésame, le premier de leur histoire à ce stade de la compétition.

Les réactions :

Zeljko Babic (sélectionneur de la Croatie) : “Le Chili a un jeu très rapide. Ils ont vraiment un bel avenir. Mon équipe a montré un réel engagement en défense et marqué beaucoup de buts faciles. Pour être honnête, nous nous attendions à cette victoire. Maintenant, place à l’Allemagne, que nous sommes très impatients de rencontrer.”

Mateo Garralda (sélectionneur du Chili) : “Nous avons vécu notre rêve en jouant contre des équipes comme la Hongrie, l’Allemagne ou la Croatie. Ces moments ont été extraordinaires. A plusieurs reprises [contre la Croatie], nous avons été performants en défense, mais nous ne pouvions pas être à la hauteur pendant 60 minutes. Je suis satisfait, dans la mesure où nous avons mieux joué que face à l’Allemagne. Ce que nous voulons, c’est faire mieux à chaque match. J’ai un bon pressentiment avant notre match contre l’Arabie Saoudite, vendredi.”

Photo : Philippe Montigny / France Handball 2017