Défense gagnante pour la Norvège

Norvège-Pologne

12 janvier 2017

Deux bonnes défenses se sont affrontées jeudi soir au Hall XXL et, à la fin, la décision entre la Norvège et la Pologne s’est faite sur des détails. C’est un passage de dix minutes sans concéder de but qui a donné à la Norvège les deux points, avec une victoire 22-20.

La feuille de match
Groupe A : Les résultats

Si le premier match à Nantes était un festival de buts entre la Russie et le Japon (39-29), le deuxième commence avec beaucoup de pertes de balle et de tirs ratés. La Norvège et la Pologne ont leur chance mais ni l’une ni l’autre n’arrivent à en profiter et à prendre la tête. Les deux équipes mettent différentes stratégies en œuvre. La Norvège choisit de se servir de ses tireurs de loin Espen Lie Hansen et Sander Sagosen tandis que la Pologne s’appuie sur la puissance de ses pivots. Marek Dacko, en particulier, oblige les arbitres à punir ses adversaires avec des sanctions de deux minutes. Mais, même avec un homme en moins, la Norvège arrive à prendre le contrôle du match, grâce aux arrêts d’Espen Christensen et quelques shoots spectaculaires de l’ailier Kristian Björnsen. A la mi-temps, la Pologne est derrière de deux buts, 10-12.

Mais les joueurs de Talant Dujshebaev reviennent du vestiaire avec de meilleures intentions, surtout défensivement. Même si Espen Lie Hansen fait de son mieux, ses partenaires n’arrivent plus à tromper Adam Malcher. Avec quatre arrêts dans les quinze premières minutes de la seconde période, il donne l’opportunité à ses partenaires de revenir dans le match. Et ils en profitent, avec Lukasz Gierak à la marque (15-15, 40′). A partir de là, aucune équipe ne prend un avantage de plus d’un but, les défenses prenant petit à petit l’avantage sur les attaques. Et même quand une solution est trouvée, un gardien, un défenseur ou même un montant empêchent le but d’être marqué. Et alors que le destin aurait pu choisir une des deux équipes, il favorise finalement la Norvège.

Un petit peu plus précis en attaque, un peu plus solide en défense, avec une période de dix minutes sans prendre un but, les Scandinaves finissent par s’offrir une précieuse victoire. Avec deux derniers buts, Kristian Björnsen, 5 buts (MVP), donne à ses coéquipiers leur première victoire du tournoi, 22-20.

Les réactions :

Michal Daszek (Pologne) : “La Norvège a joué un très bon match, nous n’avons pas mal joué non plus mais à la fin, nous avons fait quelques erreurs faciles qui ont permis à nos adversaires de l’emporter. Dans les derniers moments, nous aurions bu marquer des buts faciles, mais nous avons raté les tirs. Nous savons que nous devons nous améliorer pour que le prochain match se finisse avec un meilleur résultat.”

Eivind Tangen (Norvège) : “Cela a été un match très dur, les deux équipes ont eu le même problème, une très bonne défense et une attaque moins bonne. Je crois que vous pouvez vous rendre compte que cela se voit au score. Il était très important pour nous de prendre cette première victoire de la compétition, nous retiendrons les deux points et essaierons de nous améliorer pour le prochain match”.