EGY-BRN : Les Pharaons assurent l’essentiel

Karim Hendawy

16 janvier 2017

Favorite face à Bahreïn, l’Egypte n’a pas eu la partie facile, mais a finalement décroché une deuxième victoire en trois matchs dans le groupe D, devant 4429 spectateurs à l’AccorHotels Arena.

La feuille de match
Groupe D : les résultats

Après sa victoire surprise sur le Qatar (22-20) et sa défaite logique face au Danemark (28-35), l’Egypte a parfaitement tenu son rang en disposant de Bahreïn à Paris, ce qui rapproche les Pharaons d’une qualification pour les huitièmes de finale. Dans un AccorHotels Arena tout acquis à leur cause, les Egyptiens n’ont pas forcément réalisé leur meilleure prestation depuis le début du tournoi, mais ont assuré l’essentiel face à une sélection asiatique, qui aura fait bien meilleure impression que lors de ses deux premières rencontres dans le Championnat du monde 2017.

Souvent sanctionnée en début de partie par la paire d’arbitres français, Laurent Reveret et Stevann Pichon, la défense égyptienne récolte deux suspensions temporaires dans les dix premières minutes, mais se met peu à peu en place. Grâce à quelques belles interceptions, les champions d’Afrique 2016 mènent rapidement au score (6-3, 10e). Venus en nombre comme à chaque match des Pharaons depuis le début de la compétition, les supporters égyptiens s’enflamment après un superbe kung fu réussi par Mohammad Sanad (13-10, 22e), mais Bahreïn n’a pas abdiqué. Accrocheurs en défense et très efficaces en contre-attaque, Mahdi Abdulla Saad et ses coéquipiers parviennent même à égaliser (13-13, 24e). L’Egypte réagit immédiatement :  le gardien Karim Hemdany (6 arrêts en première période) hausse le ton, le capitaine Ahmed Elahmar montre la voie et à la pause, elle mène de deux buts (17-15).

Au retour des vestiaires, le match reprend sur les mêmes bases, avec un âpre combat des deux côtés du terrain. Bien plus consistant que lors de ses deux premiers matchs, perdus face à la Suède (16-33) et au Qatar (22-32), Bahreïn joue crânement sa chance et ne lâche rien. Si les Egyptiens mènent un temps de six longueurs (26-20, 47e), les Bahreïniens donnent tout en fin de partie et échouent finalement à deux petits buts (31-29, score final). Meilleur buteur des Pharaons avec un parfait 6/6 au tir, Yehia Elderaa a été désigné MVP de la rencontre. Toujours troisième du groupe A, l’Egypte validera sa qualification pour les huitièmes de finale en cas de victoire sur l’Argentine (mercredi 18 janvier, 14h). De son côté, le Bahreïn semble avoir vraiment lancé son tournoi avec ce match, mais aura le redoutable honneur d’affronter le Danemark lors de sa prochaine rencontre (mercredi 18 janvier, 17h45).

Les réactions :

Mohammad Sanad (ailier droit de l’Egypte) : “C’était un match très difficile. Ils sont très agressifs quand le match est serré. C’est très difficile de jouer contre eux, car leur handball n’est pas vraiment traditionnel. Nous avons survécu à ce match, nous aurions dû gagner plus facilement mais au moins nous avons les deux points et nous pouvons penser à la suite.”

Mohamed Abdulla (gardien de Bahreïn) : “Nous sommes sur la bonne voie. Nous avons bien joué aujourd’hui, nous avons fait des erreurs, mais c’est le handball, sans tenter, et donc sans faire des erreurs, vous n’arrivez à rien. Nous avons très mal joué lors de nos deux premiers matchs. C’était bien mieuc aujourd’hui. Certes, nous avons perdu, mais nous nous sommes rassurés. Nous essaierons de faire encore plus et mieux au prochain match. Le Danemark est une équipe de stars, nous devons faire du mieux que nous pouvons, avec l’objectif de ressentir la même chose qu’aujourd’hui après le match. Le résultat n’est pas important, ce qui est important est de jouer notre handball et de nous battre.”

Photo : Julien Crosnier/France Handball 2017