EGY-DAN : Le Danemark impérial face aux Pharaons

31467573764_f1f656a5fe_z

14 janvier 2017

Opposé à une valeureuse équipe d’Egypte, le Danemark n’a pas vraiment tremblé pour décrocher un deuxième succès en deux matchs dans le groupe D (28-35), devant 7500 spectateurs à l’AccorHotels Arena.

La feuille de match
Groupe D : les résultats

Au lendemain de son entrée en matière réussie contre l’Argentine (33-22), le Danemark a de nouveau produit une prestation très solide pour venir à bout de l’Egypte (28-35) dans une AccorHotels Arena en ébullition, où les supporters danois et égyptiens ont rivalisé de ferveur. Avec deux victoires en deux matchs, le Champion olympique 2016 a déjà quasiment assuré sa qualification en huitième de finale. De son côté, l’Egypte a confirmé, après sa victoire sur le Qatar en ouverture, qu’elle était une équipe à prendre très au sérieux.

Si l’Egypte n’aura mené, en tout et pour tout, que 14 secondes dans ce match, entre l’ouverture du score d’Abouelfetoh Abdelrazek et l’égalisation d’Henrik Toft, le début de partie est plutôt serré (4-5, 8e). Irrésistiblement, le Danemark se détache cependant, grâce à des contre-attaques supersoniques orchestrées par Mikkel Hansen. Monstrueux en attaque en première période, les Danois atteignent la pause avec plus de vingt buts au compteur et six longueurs d’avance (15-21), avec les ailiers Lasse Svan (6 buts à 6/7 aux tirs) et Casper Mortensen (5 buts à 5/6) en fers de lance.

Comme Didier Dinart et Guillaume Gille lors des deux premiers matchs de l’équipe de France, Gudmundur Gudmundsson profite ensuite de la deuxième période pour ouvrir son banc et expérimenter des options offensives. Cela permet notamment à l’ailier gauche Magnus Landin, frère du gardien star Niklas Landin, de s’illustrer avec 4 buts à 100% de réussite au tir en seconde période. Courageuse et combative jusqu’au bout, l’Egypte empêche cependant l’écart de prendre des proportions trop humiliantes. Insuffisant, toutefois, pour priver d’une victoire logique les champions olympiques en titre. Laissé sur le banc durant toute la deuxième période, Lasse Svan termine co-meilleur marqueur (avec l’Egyptien Yehia Elderaa, 6 buts) et MVP de la rencontre. Lundi 16 janvier, le Danemark disputera son troisième match face à une vieille connaissance, la Suède (20h45), tandis que l’Egypte partira favorite face à Bahreïn (17h45).

Les réactions :

Mohammad Sanad (ailier gauche de l’Egypte) : “Je pense que nous avons fait un bon match, étant donné que nous affrontions le Champion olympique en titre. Nous avons essayé de rester au contact au score autant que possible. Le Danemark est une très bonne équipe, avec des joueurs exceptionnels et un super entraîneur. Ils font partie des favoris pour gagner le Championnat du monde et je leur souhaite le meilleur pour la suite. De notre côté, nous avons joué deux bons matchs et notre objectif est désormais de nous qualifier pour les huitièmes de finale.”

Morten Olsen (demi-centre du Danemark) :  “Ces deux premiers matchs ont été très bons pour nous, nous avons gagné en marquant beaucoup de buts. Aujourd’hui, l’Egypte a très bien joué et a mis beaucoup d’agressivité en défense. Donc c’était un match difficile, mais un bon match néanmoins, puisque nous l’avons remporté. Notre prochaine rencontre contre les Suédois dans deux jours sera spéciale, comme toujours. Nous voulons être la meilleure nation de Scandinavie, donc nous essaierons de gagner.”

Photo : Julien Crosnier/France Handball 2017