ESP-CRO : La Croatie affrontera la Norvège en demie

31663966454_a00209cec4_z

24 janvier 2017

Victorieuse de l’Espagne, mardi à l’Arena de Montpellier (30-29), la Croatie se qualifie pour les demi-finales du Championnat du Monde 2017. Elle rencontrera la surprenante Norvège, vendredi 27 janvier à l’AccorHotels Arena de Paris (20h45).

La feuille de match
Le tableau final

Le quart contre l’Espagne, c’est du 50/50”, avait assuré le coach croate Zeljko Babic après la courte victoire de sa sélection contre l’Egypte en huitième de finale (21-19). Le technicien avait vu juste, Croatie et Espagne ayant livré, ce mardi soir, une belle bataille jusque dans les dernières secondes… bien loin de leur finale mondiale de 2005, déjà pliée à la pause par les Espagnols (21-13 puis victoire 40-24). A Montpellier, les Croates ont mené sans jamais prendre le large. Mais ils sont restés devant jusqu’au bout pour mettre fin à la série de six victoires d’affilée de la Roja dans le tournoi et se qualifier pour leur 5e demi-finale mondiale depuis 2003.

Les 6749 spectateurs présents à l’Arena de Montpellier pouvaient s’attendre à un match défensif entre deux formations solides dans ce domaine depuis le début du Championnat du monde 2017. Ils ont finalement assisté à un festival offensif, notamment en première mi-temps, durant laquelle les gardiens ont été en difficulté de part et d’autre. Avec seulement 4 arrêts sur 21 tirs croates, le portier ibère Gonzalo Perez de Vargas s’est montré loin de son rendement habituel (30%). Même constat côté croate pour Ivan Pesic, auteur d’un arrêt seulement sur les douze premières tentatives adverses. Son coéquipier Marko Mamic, plus efficace (9 buts, meilleur buteur de la rencontre) s’est illustré depuis son poste d’arrière gauche, imité chez les Espagnols par l’ailier gauche Angel Fernandez (7/8).

Menant de deux petits buts à la pause (17-15), les hommes de Zeljko Babic ont accentué leur avance dès leur retour des vestiaires et creusé l’écart jusqu’à +5 (21-16, 34e). Si le quadruplé d’Alex Dujshebaev en quatre minutes (24-25, 44e) a permis à l’Espagne de rester au contact, jamais elle n’est parvenue à reprendre la main, les Croates cadenassant solidement leur défense grâce à un Ivan Stevanovic plus efficace devant sa ligne de but (9/25). Champions du monde en 2003, les partenaires de Domagoj Duvnjak joueront leur place en finale de cette édition 2017 vendredi 27 janvier à l’AccorHotels Arena (20H45), face à la Norvège, invitée du dernier carré d’un Championnat du monde pour la première fois de son histoire.

Les réactions :

Zeljko Babic (sélectionneur de la Croatie) : “Les matches à élimination directe sont terribles. Nous en avons fait l’amère expérience aux JO de Rio lors de notre quart de finale perdu contre la Pologne. Je suis très content, c’était un jour important pour moi. Nous avons notre billet en poche pour les demi-finales à Paris. Mais je ne sais pas encore combien de mes joueurs blessés seront prêts pour ce match.”

Joan Canellas (arrière gauche de l’équipe d’Espagne) : “Nous sommes très tristes. Nous ne sommes pas parvenus à trouver les solutions contre les défenseurs croates. Nous avons tout essayé, mais nous n’avons pas suffisamment marqué. Nous ne nous attendions pas à ce que Marko Mamic soit si performant. Il nous a tués.”

Photo : Philippe Montigny / France Handball 2017