HON-CRO : La Croatie s’impose

co_photos_hongrie_croatie_p_montigny_HUN_CRO_PMontigny_1375

14 janvier 2017

Sans Laszlo Nagy, la Hongrie s’est inclinée face à la Croatie, samedi à Rouen (31-28). Auteurs d’un sans-faute, les Croates sont en situation favorable pour la qualification en huitièmes de finale.

La feuille de match
Groupe C : les résultats

La Hongrie et la Croatie ne s’étaient plus rencontrées depuis 2013 lors du tour préliminaire du Championnat du monde en Espagne. La Croatie avait alors largement battu son voisin hongrois (30-21) avant de décrocher la médaille de bronze, là où les Magyars ne s’étaient classés qu’au huitième rang. Quatre ans plus tard, la partie a été été nettement plus disputée à Rouen, dans un Kindarena qui affichait complet avec 5588 spectateurs.

Après une entame de tournoi tranquille et une victoire contre l’Arabie Saoudite (28-23), la Croatie est tombée sur une équipe hongroise bien décidée à se refaire après son récent revers face à l’Allemagne (27-23). Malgré l’absence de son capitaine Laszlo Nagy, touché à une cheville, les joueurs de Xavier Sabate ont impressionné en première partie de match… avant de connaître un trou noir. Comptant jusqu’à longueurs d’avance jusqu’à la 26e minute (7-11), les Hongrois ont sombré juste avant la pause. Fatal lorsqu’on est opposé à une équipe du calibre des champions du monde 2003. En quatre minutes, les Croates ont refait leur retard (11-11 à la pause) ! Et après avoir pris l’avantage pour la première fois à la 36e minute, jamais plus les partenaires de Manuel Strlek, meilleur buteur croate (6/7) et “Homme du match”, n’ont été menés.

Opposée à la Biélorussie lundi (20h45), la Croatie devrait logiquement poursuivre son sans-faute et se diriger tranquillement vers les huitièmes de finale, réservés aux quatre premiers de chaque groupe. Grande absente du Championnat du monde au Qatar en 2015 et des Jeux Olympiques de Rio, la Hongrie reste également en course pour les huitièmes de finale, elle affrontera le Chili, également lundi (17h45), pour une rencontre inédite, dont elle partira favorite puisque son adversaire n’a jamais fait mieux qu’une 22e place dans l’épreuve. 

Photo Philippe Montigny / France Handball 2017

Les réactions :

Zeljko Babic (sélectionneur de la Croatie)« On a eu droit à une belle bagarre de part et d’autre. Pour notre équipe très jeune, il est important de gagner des matchs comme celui-là. Chacun a fait l’effort nécessaire pour gagner, c’est pour cette raison que je suis satisfait. Nous avons réalisé une très bonne deuxième mi-temps, particulièrement en attaque. Et notre gardien Filip Ivic a été fantastique. Maintenant, nous pouvons nous reposer dimanche et préparer sereinement notre match contre la Biélorussie. »

Xavier Sabate (sélectionneur de la Hongrie) : « Les supporters ont pu assister à un très bon match entre deux grosses équipes. Les 25  premières minutes ont été les nôtres. On a tellement bien joué, avec une défense fantastique ! En seconde période, nous avons accumulé les fautes. Nous étions fatigués et Laszlo Nagy nous a manqué, particulièrement en défense. Nous avons continué à nous battre pendant soixante minutes, donc je suis fier de l’équipe. »