ISL-TUN : Un premier nul de haute volée

Islande - Tunisie

15 janvier 2017

Au terme d’une partie magnifique d’intensité et de suspense, les Islandais et les Tunisiens ont signé le premier match nul (22-22) du Championnat du monde 2017.

La feuille de match
Groupe B : les résultats

Ce match entre deux équipes à la recherche de leur première victoire dans le groupe B s’annonçait électrique, la partie a tenu toutes ses promesses dans une ambiance bouillante aux Arènes de Metz, qui avaient encore fait le plein pour l’occasion (5054 spectateurs). Après une course poursuite haletante tout au long de la rencontre, les deux sélections ont finalement fait match nul (22-22), une première dans ce 25e Championnat du monde masculin de handball. Pas sûr, cependant, que ce premier point suffise à satisfaire les deux équipes qui devraient se disputer la quatrième place qualificative pour les huitièmes de finale dans le groupe B.

La Tunisie prend rapidement les devants en première période, en profitant notamment d’un gros passage à vide des Islandais en attaque (un seul but inscrit entre les 6e et 18e minutes). L’écart monte ainsi à quatre buts en faveur des Aigles de Carthage (6-10, 21e), mais l’Islande passe ensuite un 3-0 en moins de trois minutes. Portée par un phénoménal Amine Bannour (8 buts à 8/9 aux tirs en première période), la Tunisie est toutefois en tête à la mi-temps (11-13).

Les vice-champions d’Afrique 2016 connaissent cependant à leur tour un trou d’air offensif en début de deuxième acte (aucun but marqué dans les cinq premières minutes) et l’Islande égalise sous l’impulsion du jeune Omar Ingi Magnusson (13-13, 35e), avant de passer devant grâce à deux buts consécutifs du vétéran Gudjon Valur Sigurdsson (16-14, 39e). Mais les Tunisiens retrouvent vite leur intensité de la première période, restent au contact, puis reviennent à hauteur à moins d’un quart d’heure de la fin (18-18, 47e). Le suspense monte donc encore d’un cran dans le money time, et si l’Islande reprend l’avantage grâce à Sigurdsson et Magnusson (20-18, 50e), la Tunisie ne lâche rien et finit par égaliser par l’inévitable Amine Bannour (22-22, score final), logiquement élu MVP de la rencontre avec 12 buts inscrits au total, à 60% de réussite. L’Islande et la Tunisie ont désormais un jour de repos avant d’affronter respectivement l’Angola et la Slovénie.

Asgeir Hallgrimsson (arrière droit de l’Islande) : “Cela a été un match difficile, avec peu de buts marqués, un match défensif avec deux gardiens vraiment forts. Je pense que nous aurions dû faire mieux car nous avons fait beaucoup d’erreurs techniques, nous avons rendu le ballon trop facilement, notamment en première période, que nous finissons avec 2 buts de retard. Si tout s’était déroulé normalement de notre côté, nous aurions dû être devant de deux ou trois buts. C’était un match difficile, mais un bon match. La Tunisie s’est bien battue et est une bonne équipe.”

Makrem Missaoui (gardien de la Tunisie) : “J’ai des regrets que nous n’ayons pas gagné le match. Nous avons bien joué et nous sommes bien battus pour décrocher cette victoire. Malheureusement, le score n’est pas en notre faveur, c’était notre meilleure chance de nous qualifier en huitièmes. J’espère que l’ARY Macédoine battra l’Islande et que nous gagnerons contre la Slovénie.”

Photo : Vincent Michel/IHF