La Slovénie solide d’entrée

Nik Enigman - V.Daniel

12 janvier 2017

La Slovénie s’est logiquement imposée face à l’Angola (42-25), jeudi à Metz, en ouverture des matches du groupe B du Championnat du monde 2017. Le premier vrai test aura lieu samedi 14 janvier pour les Slovènes, avec le choc attendu contre l’Islande (14h45).

S’ils sont devenus des adversaires coriaces sur leur continent au cours des dix dernières années, les Angolais ont manqué de munitions, ce jeudi, face aux Slovènes à l’occasion du premier match du Groupe B à Metz (42-25). Classés au 42e rang mondial, les Palancas Negras, très volontaires, ont résisté un petit quart d’heure face à la 20e équipe mondiale (9-11), avant de regagner les vestiaires pour la mi-temps avec un retard déjà conséquent (13-21).

L’aile droite slovène a particulièrement brillé dans les Arènes messines. Le jeune Blaz Janc, 20 ans s’est illustré dès la première mi-temps avec un joli 6/7, parfaitement relayé après la pause par Gasper Marguc, avec 8 tirs réussis sur 9 tentatives. Les deux ailiers droits ont fait oublier le temps d’un match la retraite internationale de leur illustre prédécesseur Dragan Gajic, meilleur buteur du Mondial 2015 (76 buts). Vid Kavticnik, l’arrière droit vedette de cette l’équipe slovène et pensionnaire du club de Montpellier, a lui-aussi livré une belle prestation avec 100 % de réussite au tirs (3/3).

Quatrième du Mondial espagnol en 2013, privée de demi-finale par l’équipe de France au Qatar il y a deux ans, et battue par les Danois – futurs champions olympiques – en quarts de finale des JO de Rio, la Slovénie se rapproche toujours un peu plus des meilleurs. Veselin Vujovic, champion olympique (1984) et du monde (1986) avec l’ex-Yougoslavie vise désormais la consécration en tant qu’entraîneur. Son prochain match face aux Islandais samedi 14 janvier (14h45) aura une vraie valeur de test avant la suite de la compétition.

Pour son retour sur la scène mondiale après neuf ans d’absence, l’Angola, lui, tentera samedi de décrocher sa première victoire face à la Macédoine, classée 28e mondiale, dans une rencontre plus à sa portée (20h45).

Photo : Vincent Michel/IHF

Les réactions :

Nik Henigman (arrière gauche de la Slovénie) : “J’ai disputé aujourd’hui mon tout premier match dans un Championnat du monde, et c’était chouette de jouer pour la Slovénie. Les Angolais sont capables d’accélérer subitement le jeu et de shooter en cinq secondes : comme ça, d’un coup, ils décident de tirer au but ! C’est quelque chose de nouveau pour nous… Nous organisons nos attaques selon des schémas tactiques bien précis, et eux shootent, shootent, et shootent encore.”

Marcelino Nascimento (sélectionneur de l’Angola) : “Nous nous attendions à cette défaite face aux Slovènes et notre objectif était d’éviter au maximum les pertes de balles. Mais nous ne sommes pas trop habitués à votre climat, ni en Angola ni au Portugal ! Ici, il fait très froid.”