BRA-POL : Une première victoire sans forcer du Brésil

31461503524_2146d6983b_z

14 janvier 2017

Dans le Hall XXL, le Brésil a rattrapé sa défaite initiale face aux Bleus en battant la Pologne confortablement (28-24) ce samedi, dans le groupe A.

La feuille de match
Groupe A : les résultats

Le Hall XXL de Nantes a presque fait le plein (10171 spectateurs) pour ce deuxième match du Brésil et de la Pologne. Le coach polonais Talant Dujshebaev décide de commencer avec sept joueurs de champ, un choix sans effet sur l’efficacité de son équipe. Au contraire, c’est le Brésil qui score tous azimuts, grâce notamment à José de Toledo et Haniel Langaro . Neuf minutes après le coup d’envoi, le Brésil a déjà six buts d’avance (6-1, 9e). Sur le banc polonais, Dujshebaev tente de nombreux changements, sans grande réussite. Alors qu’il était inarrêtable face à la Norvège, l’arrière gauche Maciej Gebala n’arrive pas à trouver le chemin des filets face au gardien Maik Santos, en grande forme. Ce n’est qu’avec l’arrivée de Pawel Paczkowski que la Pologne commence à revenir au score. Avec cinq buts, le gaucher finit meilleur buteur de son équipe sur la première période, mais c’est bien le Brésil qui rejoint les vestiaires avec cinq buts d’avance (16-11).

Le scénario de la deuxième période est presque identique. Le Brésil contrôle le rythme du match avec un Langaro toujours aussi efficace, tandis que la Pologne se crée des opportunités sans arriver à les convertir. A quinze minutes de la fin du match, les Auriverde possèdent toujours cinq buts d’avance et retrouvent un Thiagus Petrus solide. L’arrière gauche, souffrant de l’épaule, avait manqué le premier match de la compétition. Les Polonais, eux, souffrent en attaque, et ont du mal à trouver la faille dans la défense adverse. José de Toledo, lui, s’occupe presque de tout pour le Brésil, de la passe au pivot aux contre-attaques (8 buts, 8/14). De quoi lui assurer la récompense de MVP du match. Malgré les efforts du gardien polonais Adam Morawski, auteur d’un but, le Brésil a finalement imposé à la Pologne sa deuxième défaite (28-24) en autant de match. Les Auriverde affronteront le Japon dimanche 15 janvier (20h45), tandis que les Polonais ne rejoueront que lundi 16 janvier face aux Russes (20h45).

Photo : Stéphane Pillaud/IHF

Les réactions

Jose de Toledo (arrière droit du Brésil) : « Aujourd’hui, nous avons profité du retour de Thiagus Petrus. Sa présence en défense a été décisive. Nous avons bien débuté le match, et quand vous êtes devant de +5 à la pause, cela rend les choses plus faciles. Nous sommes contents d’avoir été capables de faire tourner, car nous avons un autre match important demain (dimanche) face au Japon. C’était un duel un peu particulier pour moi car je connaissais tous les joueurs de l’équipe polonaise et j’ai ainsi pu donner quelques conseils défensifs à mes partenaires. »

Piotr Chrapkowski (arrière gauche de la Pologne) : « Nous avons mal joué du début à la fin. Ils ont eu, 5, 6 buts d’avance pratiquement tout le temps. Et chaque fois que nous avons eu l’opportunité de revenir, on a manqué quelque chose. Nous sommes très déçus, bien sûr. »