Le Top 5 de la semaine

S. Pillaud/FFHandball

31 octobre 2016

Tout ce qu’il faut savoir et voir de l’actualité française et internationale du handball.

Le joueur : Mathieu Grébille (Montpellier, France)

Dans cette semaine consacrée aux compétitions domestiques, le Montpellier Handball a ravi ses supporters en dominant Nîmes (37-30) mercredi dans le derby, pour le compte de la 6e journée de Lidl Starligue. Devant les 7500 spectateurs de l’Arena de Montpellier, Mathieu Grébille a sorti le grand jeu pour mener les siens à la victoire, avec un total de 10 buts. Meilleur marqueur du match, Grébille a récidivé ce samedi en Coupe de la Ligue contre Chartres (6 buts, pour une victoire 32-28 du MHB). Alors qu’il s’apprête à retrouver l’équipe de France, dont il devrait être l’un des joueurs majeurs dans les prochaines années, l’arrière gauche affiche une forme resplendissante.

La perf : Billère parmi les grands

Le Billère Handball sera le seul club de Proligue (deuxième division française) présent en quarts de finale de la Coupe de la Ligue cette saison. Le club pyrénéen s’est invité parmi le gratin du handball français en battant Chambéry dimanche soir en huitième de finale (33-26). En état de grâce, l’international argentin Leonardo Querin (auteur de 3 buts à 3/3 au tir) et ses partenaires ont fait chavirer de bonheur le Palais des Sports de Pau, qui accueillera dans quelques jours l’équipe de France masculine (voir ci-dessous).

Le chiffre : 100

Comme la 100e victoire de suite en Liga ASOBAL décrochée samedi par le FC Barcelone, face au BM Sinfin (27-22). La dernière défaite du Barça en championnat espagnol remonte au 18 mai 2013, sur le parquet du Naturhouse La Rioja. Sextuple tenant du titre et déjà solide leader de l’exercice 2016-2017, le club catalan n’a donc pas manqué l’occasion d’étirer son impressionnante série à trois chiffres, avec une neuvième victoire en neuf journées, grâce notamment au bon match de l’international français Timothey N’Guessan (3 buts).

L’agenda : l’Euro 2018 en point de mire

A moins de 80 jours du début du Championnat du monde en France, les sélections européennes reprennent du service, avec les premiers matchs de la troisième phase de qualification pour le Championnat d’Europe 2018 en Croatie. Parmi les affiches les plus alléchantes, on retiendra notamment Islande–République Tchèque (mercredi), Pologne–Serbie (jeudi) ou encore Lettonie–Danemark (dimanche). A suivre aussi, les débuts du nouveau sélectionneur espagnol, Jordi Ribera, face à la Bosnie Herzégovine (mercredi) et en Finlande (samedi). Pour sa part, l’équipe de France du duo Didier Dinart–Guillaume Gille débutera ces éliminatoires en recevant la Lituanie à Pau (jeudi), et enchaînera avec un déplacement en Belgique (dimanche).

L’action : Cyril Dumoulin (Nantes, France)

Derrière l’inamovible Thierry Omeyer, la concurrence est particulièrement relevée au poste de gardien de but au sein de l’équipe de France. Cyril Dumoulin est bien placé pour le savoir, lui qui faisait partie de l’équipe sacrée championne du monde au Qatar en 2015, mais qui n’a ensuite disputé ni l’Euro 2016, ni les Jeux Olympiques de Rio, dépassé dans la hiérarchie par Vincent Gérard. Appelé dans le groupe élargi pour le début des éliminatoires de l’Euro 2018, Dumoulin semble déterminé à tout faire pour impressionner le staff des Bleus, comme on a encore pu le constater cette semaine lors de la victoire de Nantes contre Aix. En toute fin de partie, alors que le « H » avait déjà match gagné, son gardien s’est ainsi fendu d’un arrêt spectaculaire sur un jet de sept mètres de Matthieu Ong. Pas seulement pour le plaisir, donc.

A partir de 0’04”

 

 

+
Les brèves