Le Top 5 de la semaine

_tef5730

5 décembre 2016

Tout ce qu’il faut savoir et voir de l’actualité française et internationale du handball.

Le joueur : Kiril Lazarov (FC Barcelone, Macédoine)

A 36 ans, le meilleur buteur de l’histoire du Championnat du monde sur une édition (92 buts en 2009) reste un attaquant d’exception. Sur une bonne lancée ces derniers temps, le Macédonien a livré deux superbes matchs durant la semaine qui vient de s’achever. Meilleur marqueur du Barça (6 buts) lors de la victoire en Liga ASOBAL chez Puente Genil (29-35) mercredi, il a à nouveau tenu ce rôle face au PSG en Ligue des champions, en inscrivant cette fois 9 buts, son meilleur total de la saison sur la scène européenne. Si la défense a été le moteur du succès blaugrana (35-32), qui permet à Barcelone de prendre la tête du groupe A, Lazarov aura donc également joué un rôle décisif. A l’approche de ce qui pourrait être son dernier Championnat du monde, le Macédonien semble retrouver une seconde jeunesse.

La perf : Plock revient de loin

En général, lorsque le THW Kiel joue à domicile et commence à se détacher au score, l’adversaire a tendance à sombrer. Le vertige de la Sparkassen Arena n’a cependant pas atteint le Wisla Plock, qui a su se relever d’une première période catastrophique ce samedi en Ligue des champions. Menés de 6 buts à la pause (9-15), les partenaires de la star de la sélection russe Dmitry Zhitnikov (3 buts) ont d’abord rééquilibré les débats, avant de finir en trombe sur un 4-0 qui permet au club polonais de décrocher le nul sur le parquet du géant allemand (24-24), après l’avoir déjà battu au match aller en novembre (24-22).

Le chiffre : 443

Comme le nombre de buts inscrits lors de la 10e journée de Lidl Starligue cette semaine, soit un peu plus de 63 buts par match ! Il s’agit du meilleur total sur une journée depuis le début de la saison, atteint notamment grâce à des victoires très larges des cadors du championnat de France. Le PSG s’est ainsi imposé sur un score fleuve à Saran (44-32) avec 11 buts de l’international allemand Uwe Gensheimer, tandis que ses poursuivants Nantes et Saint-Raphaël ont également empilé les buts, respectivement face à Toulouse (42-27) et Créteil (39-28). Dans toutes les salles, les spectateurs de cette 10e journée ont en tout cas assisté à un festival offensif. Comme un avant-goût de Championnat du monde…

L’agenda : Saint-Raphaël en quête d’exploit

Alors que la Ligue des champions est en pause et que la phase de groupes ne reprendra qu’en février prochain, après le Championnat du monde 2017, les championnats nationaux sont plus que jamais d’actualité. En Espagne, on jouera ainsi deux journées durant la semaine à venir, qui sera également émaillée de matchs de Bundesliga. La Lidl Starligue ne propose pour sa part « que » les sept affiches de la 11e journée, mais parmi celles-ci figure l’un des principaux chocs européens de la semaine. Jeudi 8 décembre à 20h45, le PSG recevra ainsi Saint-Raphaël à la Salle Pierre de Coubertin. Dauphin de Paris l’an passé et troisième cette saison après 10 journées, le club varois espère créer la surprise, il comptera notamment sur son jeune pivot international biélorusse Artsem Karalek (20 ans), en très grande forme en ce moment.

L’action : Wael Jallouz (FC Barcelone, Tunisie)

Deuxième meilleur marqueur du Barça lors de la victoire contre le PSG avec six buts, Wael Jallouz a confirmé, à l’instar de son coéquipier Kiril Lazarov (voir plus haut), qu’il est en pleine confiance à quelques semaines du Championnat du monde 2017. L’international tunisien a notamment marqué les esprits en première période, avec un missile surpuissant sur un tir à la hanche, qui a laissé le grand Thierry Omeyer sans réaction.

Photo: S. Pillaud