Le Top 5 de la semaine

omeyer2

19 septembre 2016

Tout ce qu’il faut savoir et voir de l’actualité française et internationale du handball.

Le joueur : Thierry Omeyer

En demi-finale du Trophée des champions vendredi face à Montpellier, les deux gardiens du PSG, Thierry Omeyer et Gorazd Skof, s’étaient partagé le temps de jeu. Mais pour la grande finale samedi contre Nantes, l’international slovène, arrivé à Paris cet été, est resté sur le banc et a pu constater tout le chemin qu’il aurait à parcourir pour déloger l’international français de la place de gardien numéro un. Face aux Nantais, Thierry Omeyer a ainsi écrit une nouvelle ligne de sa légende personnelle, écoeurant les attaquants adverses avec un monstrueux total de 19 arrêts (à 43%) sur l’ensemble de la rencontre. Dans ces conditions, le premier trophée de la saison française pouvait difficilement échapper au PSG, finalement vainqueur par neuf buts d’écart (35-26).

Le chiffre : 40

En déplacement chez les Slovènes de Celje dans le cadre de la SEHA Liga, le Vardar Skopje a réalisé un exploit appelé à rester dans les annales. Le club macédonien a en effet infligé une défaite historique au club vingt fois champion de Slovénie (et vainqueur de la Ligue des champions en 2004). Portée notamment par les huit buts de l’ailier international russe Timur Dibirov, l’attaque macédonienne a littéralement fait exploser la défense slovène. A l’arrivée, le Vardar s’offre un succès écrasant (40-29) et bat le record du nombre de buts marqués par une équipe visiteuse à la Zlatorog Arena (38), qui avait été établi par Hambourg en mars 2013, en huitième de finale de la Ligue des champions.

La perf : Flensburg s’offre le champion

A la mi-temps du choc de Bundesliga contre Flensburg, ce samedi, Rhein-Neckar n’avait inscrit que sept petits buts (7-13). Les Lions, qui évoluaient pourtant à domicile, ont été réduits au silence par l’impressionnante défense mise en place par l’entraîneur Ljubomir Vranjes. Avec, en plus, une performance stratosphérique du gardien international suédois Mattias Andersson (18 arrêts sur l’ensemble du match), Flensburg a dominé de bout en bout le champion d’Allemagne en titre (victoire finale 21-17), que l’on avait rarement vu aussi inoffensif dans son antre de la SAP Arena. Après quatre journées, Flensburg reste le seul club invaincu en Bundesliga, avec les Füchse Berlin, qui n’ont disputé que trois rencontres jusque là.

L’agenda : La Ligue des champions reprend ses droits

Dans une semaine qui sera également marquée par la première journée du championnat de France (rebaptisé Lidl Starligue), l’événement, sur la planète handball, sera constitué par le début de la phase de poules de la Ligue des champions. Si quatre rencontres seront disputées en cours de semaine, ce sont surtout les affiches du week-end prochain qui retiennent l’attention, avec l’entrée en lice du vainqueur sortant, Kielce (chez les Biélorusses du Meshkov Brest, samedi 24 à 16h), mais aussi deux chocs particulièrement alléchants entre Flensburg et Veszprem (samedi 24, 17h30) et entre le PSG et Kiel (dimanche 25, 19h30).

L’action : Valero Rivera (FC Barcelone, Espagne)

Arrivé cet été à Barcelone en provenance du HBC Nantes, Valero Rivera est en train de trouver ses marques dans le club qui l’a formé, entre 1998 et 2005, mais pour lequel il n’avait encore jamais joué au plus haut niveau. Auteur de trois buts lors du déplacement à La Rioja, l’ailier gauche a activement participé à la victoire autoritaire du Barça sur son dauphin de l’an passé en Liga ASOBAL (22-20). On retiendra notamment de la part du meilleur buteur du dernier Euro cette superbe réalisation de plus de 30 mètres sur une contre-attaque, juste après le retour des vestiaires, grâce à un effet parfaitement maîtrisé.

A partir de 0’49 :

Crédit photo : S. Pillaud/FFHandball

+
Les brèves