Le Top 5 de la semaine

kiel_psg

26 septembre 2016

Tout ce qu’il faut savoir et voir de l’actualité française et internationale du handball.

Le joueur : Patrick Wiencek (Kiel, Allemagne)

Si le vétéran Christian Zeitz (35 ans) a été, avec ses 4 buts dans les 12 dernières minutes, le détonateur de la belle victoire de Kiel sur le PSG ce dimanche en Ligue des champions (28-27), l’autre héros du match, côté allemand, s’appelle Patrick Wiencek. Peu en vue en attaque (1 but), comme souvent, le pivot international (26 ans) a surtout brillé sur son point fort, la défense. Déjà énorme dans ce domaine aux Jeux Olympiques de Rio avec la Mannschaft, le colosse de Duisbourg (2m, 111kg) a encore déployé une prodigieuse intensité pour compliquer les offensives adverses d’un bout à l’autre du match et galvaniser le public de la Sparkassen Arena. Dans son sillage, c’est toute la défense des Zèbres qui a posé d’énormes problèmes à l’attaque parisienne, cette dernière n’ayant quasiment pas eu un tir facile en deuxième période. En toute fin de partie, alors qu’il fallait protéger l’avantage chèrement acquis, Wiencek s’est même sacrifié pour empêcher Uwe Gensheimer de marquer son 11e but du match. A 13 secondes de la fin, le pivot a ainsi récolté une deuxième suspension de deux minutes. Mais sa mission était accomplie : la dernière véritable occasion d’égaliser venait de s’envoler pour le PSG…

La perf : Bergischer, c’est fou !

Après une entame difficile en Bundesliga (quatre défaites en quatre journées), le club de Bergischer a remporté samedi sa première victoire de la saison, à l’extérieur et dans des circonstances rocambolesques. Confronté à une cascade de blessures sur la base arrière, le directeur sportif du club, l’Autrichien Viktor Szilagyi, qui avait pris sa retraite de joueur cet été, a décidé de reprendre du service pour le déplacement chez le HSG Wetzlar ! Bien lui en a pris : avec 7 buts, Szilagyi termine meilleur marqueur du match et permet surtout à l’équipe du gardien international islandais Bjorgvin Pall Gustavsson (auteur de 7 arrêts) de décrocher un premier succès inespéré (22-20).

Le chiffre : 13

Comme le nombre de buts inscrits par Filip Taleski pour le Metalurg Skopje face aux Norvégiens d’Erverum, qui font du jeune Macédonien (20 ans) le meilleur buteur de la Ligue des champions après la première journée. La performance de l’arrière gauche international est d’autant plus remarquable que le Metalurg n’a inscrit que 18 buts au total (victoire 18-17). Ce samedi, Taleski a donc marqué 72% des buts de son équipe, dont celui de la victoire à la dernière seconde ! Visiblement, la relève du légendaire Kiril Lazarov (meilleur buteur de l’histoire du Championnat du monde sur une édition avec ses 92 buts en 2009) semble assurée en équipe de Macédoine…

L’agenda : choc des titans à Barcelone et conférence de presse des Bleus

Le programme des jours à venir est chargé, avec le retour des championnats nationaux un peu partout en Europe en milieu de semaine et la deuxième journée de la Ligue des champions. Avec un choc monumental en perspective : samedi 1er octobre, à 19h30, Barcelone recevra Kiel pour un duel alléchant entre les deux meilleures équipes européennes des dix dernières années. La suprématie de ces deux géants ayant été mise à mal l’an passé en Ligue des champions (première finale sans Barcelone, ni Kiel, depuis 2006 !), il sera question de reconquête au Palau Blaugrana. A noter également sur l’agenda handball, la conférence de presse à Paris de l’équipe de France, programmée mercredi matin : Joël Delplanque, président de la FFHandball, le DTN Philippe Dana et le sélectionneur Claude Onesta, qui sera entouré de son adjoint Didier Dinart mais aussi de Guillaume Gille, appelé à prendre des responsabilités dans le staff, dresseront un bilan des JO et se projetteront vers la préparation du Championnat du monde 2017.

L’action : Kentin Mahé (Flensburg, France)

Avant Kiel-PSG, l’autre choc de la première journée de la Ligue des champions opposait samedi les Allemands de Flensburg aux Hongrois de Veszprem. Face au finaliste des deux dernières éditions, le vice champion d’Allemagne est passé tout près d’une défaite à domicile. Les Flensbourgeois n’ont en fait dû leur salut qu’à un mauvais choix de Veszprem. A six contre sept et en possession du ballon dans la dernière minute du match, les Hongrois ont ainsi choisi de se passer de gardien, alors qu’ils menaient d’un but. Après avoir arraché le ballon des mains adverses, Flensburg a donc eu une occasion en or d’égaliser dans les derniers instants, concrétisée avec beaucoup de sang froid par Kentin Mahé, pour son neuvième but du match.

Crédit Photo : THW Kiel

+
Les brèves