Le Trophée du Championnat du monde parade à Brest

Trophée_Brest

20 juillet 2016

Président du Comité d’Organisation du Championnat du monde masculin de handball 2017, Joël Delplanque a participé mardi à la Grande Parade de clôture des Fêtes Maritimes de Brest, l’une des huit villes hôtes de la compétition. Il avait embarqué sur la Recouvrance un invité de poids, le trophée…

C’est sous un grand soleil que la Recouvrance, appartenant à la Ville de Brest, a participé mardi à la Grande Parade de clôture des Fêtes Maritimes de Brest qui auront accueilli depuis mercredi dernier plus de 700 000 visiteurs. A bord de la goélette, le maire de Brest, François Cuillandre, dont la ville accueillera pendant le Championnat du monde de handball la Coupe du Président du 21 au 23 janvier, avait convié Joël Deplanque, président du Comité d’Organisation de la compétition et de la Fédération Française de Handball, Gérard Cantin, président du comité départemental du Finistère, Jean-Yves Caër, président de la Ligue Bretagne de Handball, la gardienne de but internationale Cléopâtre Darleux, qui portera les couleurs de Brest à compter de la saison 2016/2017, ainsi que Belkhir Belhaddad, adjoint aux sports de la Ville de Metz, également ville-hôte du Championnat du monde.

Trophée_Recouvrance0

Le trophée du Championnat du monde masculin de handball 2017 était aussi de la partie, ce qui a permis de le présenter au nombreux public venu, sur l’eau et sur les pontons, admirer les vieux gréements qui ont participé aux Fêtes Maritimes. « Cette journée est une belle occasion d’aller à la rencontre du grand public dans un contexte exceptionnel, commente Joël Delplanque. Tout le monde a voulu se faire photographier avec ce trophée qui fait l’admiration de toutes et de tous, de par son esthétisme et… son poids. C’était un bon moment de communication et de communion, l’opportunité au sein de cet événement phénoménal que sont les Fêtes Maritimes de montrer que le Championnat du monde sera lui aussi un événement phénoménal. »

Le trophée, que rêvent de soulever 24 équipes le 29 janvier prochain, n’a pas fini de parcourir la France, puisqu’il montera sur le sommet de l’Europe lors de la deuxième quinzaine de septembre pour une « Ascension Phénoménale » du Mont-Blanc puis s’offrira le 22 octobre une « Traversée Phénoménale » de la Baie du Mont Saint-Michel.

Trophée_Recouvrance2

Crédit photos: E. Narzul

+
Les brèves