Les arbitres du Championnat du monde entrent dans le vif du sujet

arbitres

2 novembre 2016

Organisées du 25 au 31 octobre, les 15e Journées nationales de l’arbitrage ont cette année fait la part belle au handball. En point d’orgue, le « Rendez-Vous des Arbitres » a permis aux officiels sélectionnés pour le Championnat du monde 2017 de se préparer pour la grande échéance à venir en janvier.

Chaque année depuis 2002 sont organisées fin octobre les Journées nationales de l’arbitrage, une semaine pour valoriser les arbitres et leur fonction. Parmi les quatre sports partenaires (avec le football, le rugby et le basket), le handball a particulièrement marqué le coup cette année, à l’approche du Championnat du monde masculin en France. Ainsi, la 6e journée de Lidl Starligue, la 7e journée de Proligue et les huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue ont mis à l’honneur les indispensables juges du jeu.

« Il y a eu une petite présentation des Journées de l’arbitrage sur le terrain avant chaque match, mais aussi dans les salles à travers des t-shirts, des fanions, des banderoles… L’idée, comme chaque année, est d’apporter un éclairage sur les arbitres qui jouent un rôle prépondérant au handball », rappelle François Garcia, président de la Commission centrale d’arbitrage au sein de la FF Handball. En point d’orgue de cette belle semaine, les arbitres qui officieront lors du Championnat du monde ont pu entrer dans le vif du sujet, à l’occasion du « Rendez-Vous des Arbitres ».

Un week-end studieux et convivial

« A l’approche d’une grande compétition internationale, la commission d’arbitrage de l’IHF organise toujours un stage de préparation pour la compétition en question, explique François Garcia. Habituellement, ils font venir les arbitres trois jours avant la compétition, mais cette fois, ils ont changé un peu la donne en anticipant le stage. » Celui-ci s’est donc déroulé du 28 au 30 octobre, à Pontault-Combault, en région parisienne. « Nous avons accueilli 16 binômes d’arbitres internationaux. Au cours de ce stage, ils ont pu assister à des cours magistraux, à des projections vidéo. Il y a eu aussi un travail de fond sur les nouvelles règles et sur la préparation physique des arbitres. Les participants ont tous passé des tests écrits, vidéo et physiques, avec un certain niveau de performance requis. »

Le week-end a aussi été émaillé d’interventions de personnalités extérieures au milieu de l’arbitrage. « Nous avons eu Didier Dinart, entraîneur de l’équipe de France, Hassan Moustafa, président de la fédération internationale de handball, mais aussi l’intervention d’un préparateur mental qui a été très appréciée », précise François Garcia. 30 des 32 arbitres ayant participé à ce stage (un binôme a échoué aux tests physiques) seront au sifflet en janvier prochain lors du Championnat du monde. D’ici-là, les binômes auront donc le temps d’assimiler le contenu très dense de ce week-end aussi studieux que convivial.

+
Les brèves