Matchs du samedi 14 janvier : l’essentiel à savoir

IMAGE QUICK FACTS

13 janvier 2017

Sept matchs du Championnat du monde 2017 ont lieu le samedi 14 janvier, à Nantes, Metz, Rouen et Paris. Découvrez les informations essentielles concernant les deux rencontres du groupe A, les trois du groupe B et les matchs des groupes C et D.


Groupe A, Nantes, Hall XXL

14h45 Brésil-Pologne
La défaite de quinze buts du Brésil face à la France dans le match d’ouverture était sa plus lourde depuis sept ans. Les Auriverde n’avaient plus été battus si durement depuis le Championnat du monde 2009, en Croatie, où la Norvège les avait nettement dominés 39 à 21.

La dernière confrontation entre les deux équipes date des Jeux Olympiques de Rio. Sur son sol, les Brésiliens avait battu la Pologne 34-32, première victoire contre les Polonais en match officiel.

Pour la première fois de l’histoire, un joueur international brésilien, José De Toledo, joue dans le championnat polonais, au Wisla Plock. Il affrontera cinq de ses co-équipiers de club au cours de ce match face.

17h45 Norvège-Russie
Voilà six ans que les deux équipes ne se sont plus affrontées en match officiel. Au total, la Russie l’a emporté quatre fois et la Norvège trois, dont les deux dernières oppositions, en 2008 et 2010.

Le deuxième plus vieux joueur du groupe A, le Russe Alexander Chernoivanov, 38 ans en février, sera opposé au Norvégien Magnus Rod, 19 ans et demi, plus jeune joueur du groupe A.

Pour l’instant, la Norvège est la meilleure défense de la compétition, avec vingt buts encaissés. Ses deux gardiens, Espen Christensen et Torbjorn Bergerud, n’ont pourtant sorti que cinq arrêts chacun contre la Pologne.


Groupe B, Metz, Arènes

14h45 Islande-Slovénie
La Slovénie est l’équipe la plus jeune du groupe B, avec une moyenne d’âge de 25,6 ans. A 33 ans, David Miklavcic est le joueur le plus âgé de la sélection et Blaz Janc, 20 ans, le plus jeune.

Deux joueurs de l’équipe d’Islande jouent en France : Asgeir Hallgrimsson évolue à Nîmes, Gudmundur Helgason porte les couleurs de Cesson.

Le gardien islandais Bjorgvin Pall Gustavsson a inscrit son 5e but en 181 matchs pour son pays d’un tir ayant traversé le terrain, face à l’Espagne lors du premier match entre les deux équipes aux Arènes

17h45 Tunisie-Espagne
L’Espagnol Victor Tomas et le Tunisien Wael Jallouz jouent ensemble en club, au FC Barcelone. «Nous avons échangé des textos et je vais essayer de le déconcentrer pendant le match !», a plaisanté le joueur de la Roja.

Tarak et Wael, les deux frères Jallouz, jouent pour la Tunisie. Dans le groupe B, on retrouve aussi les frères Lazarov (Kiril et Filip) et Markoski (Velko et Nikola), qui défendent les couleurs macédoniennes.

Jeudi 12 janvier, le Tunisien Khaled Haj Youssef fêtait ses 28 ans. Un anniversaire gâché par la défaite face à la Macédoine. Il espère une issue différente le 17 mardi janvier, jour des 24 ans de son partenaire Mohamed Soussi.

20h45 Angola-ARY Macédoine
A 38 ans, le gardien de but macédonien Kiril Kolev est le joueur le plus âgé du groupe B.

Tous les joueurs angolais sont engagés dans leur championnat national, à l’exception de deux : Edvaldo Ismael Ferreira évolue à l’Etoile Sportive du Sahel (Tunisie) et Elias Nogueira Antionio à l’Associacao Atletica Aguas Santas (Portugal).


Groupe C, Rouen, Kindarena

20h45 Hongrie-Croatie
Il y a quatre ans, lors du tour préliminaire du Championnat du monde en Espagne, la Croatie avait sèchement battu les Hongrois 30-21 pour finalement décrocher la médaille de bronze. Les Hongrois s’étaient eux classés septièmes.

“Selon moi, la Hongrie est meilleure que l’Allemagne, donc nous avons focalisé notre préparation sur nos deux premiers adversaires que sont l’Arabie Saoudite et donc la Hongrie”, a déclaré le coach croate Zeljko Babic, avant d’ajouter : “ils ont deux gardiens de très grande classe et une défense très mobile. Nous sommes très conscients du danger qui nous attend.”

Egalement entraîneur de Veszprem, double finaliste de la Ligue des Champions en 2015 et 2016, l’Espagnol Xavier Sabaté est le sélectionneur hongrois. Quatre Croates sont sous ses ordres en club, mais aucun d’eux n’a été sélectionné par le coach de la Croatie pour le Championnat du monde 2017.
Groupe D, Paris, AccorHotels Arena

20h45 Egypte-Danemark

Les deux équipes se sont déjà affrontées à trois reprises, pour trois victoires du Danemark, les deux premières lors des Championnats du monde 2003 et 2009, la troisième très récemment, le 7 janvier dernier en amical (36-26).

L’Egypte détient le record mondial d’affluence pour un match de handball, établi lors de la finale du Championnat du monde 1999 gagnée par la Suède face à la Russie (25-24) au Stadium Hall du Caire devant 25 000 personnes. Ce record pourrait être battu au cours du Championnat du monde 2017, puisque le Stade Pierre-Mauroy dispose d’une capacité de 27.500 places en configuration handball.

Le Championnat du monde est la seule grande compétition que le Danemark n’a jamais remportée. La sélection danoise a en effet gagné le Championnat d’Europe en 2008 et 2012 et les Jeux Olympiques l’été dernier à Rio.