NOR-RUS : La Norvège rend coup pour coup

32268437756_3667b8a10b_z

14 janvier 2017

Devant 9812 spectateurs au Hall XXL de Nantes, la Norvège a obtenu sa deuxième victoire de suite dans le groupe A, en battant la Russie 28-24 à l’issue d’un match serré.

La feuille de match
Groupe A : les résultats

L’atmosphère est bouillante dès les premiers instants dans le Hall XXL, où de nombreux fans norvégiens sont venus pour supporter leur équipe. Encouragée par cette “armée” rouge et bleue, la Norvège prend le meilleur départ dans le match, appliquant la même recette que contre la Pologne deux jours plus tôt : une grosse défense et une attaque rapide, menée par Espen Lie Hansen (4/8, photo) et Sander Sagosen (6/10). De 9-4 à la neuvième minute, l’écart monte à 14-6 onze minutes plus tard, Torbjorn Bergerud arrêtant les tirs adverses sans trop de difficultés et prenant même l’avantage sur Timur Dibirov (0/4). La Norvège montre quelques signes de relâchement à la fin de la première période, alors que Sergey Gorbok (6/11) trouve enfin le chemin des filets et que Victor Kireev réussit des arrêts importants. A la mi-temps, la Norvège garde néanmoins le contrôle, et mène 15-11.

De toute évidence, les quinze minutes de pause ont fait du bien à la Russie, le coach Dmitry Torgovanov trouvant des solutions offensives dès la reprise. Sergey Gorbok, en particulier, continue à se montrer efficace, remettant les siens sur les rails avec un splendide tir à neuf mètres (18-16, 39′). A partir de cet instant, les deux équipes vont se rendre coup pour coup . Dès que Kristian Björnsen marque un but, Pavel Atman lui répond dans la foulée. Mais, comme il y a deux jours, contre la Pologne, la Norvège fait la différence grâce à sa défense et les arrêts de son gardien. Le jeune Torbjorn Bergerud, seulement 22 ans et MVP du match, est décisif dans les dernières minutes, tout autant que l’ailier au sang froid Kristian Björnsen qui, avec trois buts de rang, ruine les derniers espoirs russes (7/9). Le passage à une défense étagée de la part des Russes n’y changera rien, la Norvège s’impose 28-24 et arrivera conquérante pour affronter la France demain dimanche à 17h45. Les Russes, eux, ont rendez-vous avec les Polonais, lundi 16 janvier, à 20h45.

Photo : Stéphane Pillaud/IHF

Les réactions :

Dimitri Torgovanov (sélectionneur de la Russie) : “La Norvège a très bien débuté le match, ce qui nous empêche de le gagner, car je pense que nous avons fait jeu égal avec eux pendant la seconde période. Nous avons même été meilleurs. Mais notre défense a manqué d’efficacité à la fin pour mettre un peu plus la pression sur la Norvège”.