Plus de 700 événements labellisés !

aigues-mortes-26-10-2016-2

3 novembre 2016

Créés afin de promouvoir le handball, le prochain Championnat du monde ou encore divers projets citoyens, les événements labellisés pilotés par la Fédération et le Ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports se sont multipliés, au point de dépasser les 700. Ils devraient aussi permettre aux actions de perdurer après la compétition…

Dans un peu plus de deux mois, le 11 janvier prochain, sera officiellement donné à Paris le coup d’envoi du 25e Championnat du monde masculin de handball de l’histoire. Mais la vague handball n’a pas attendu pour déferler un peu partout en France : la FFHandball et le Ministère de la Ville de la Jeunesse et des Sports ont en effet mis en place un dispositif d’événements labellisés qui rencontre un grand succès. « Il est difficile de donner le nombre exact (d’événements) aujourd’hui, car cela augmente tous les jours, annonce Marie-Christine Biojout, élue au conseil d’administration de la FFHandball et Présidente de la Commission Développement. Il y a plus de 650 événements labellisés Championnat du monde (le label FFHandball), qui se sont déroulés ou qui vont se dérouler dans plus de 350 communes avec 35 000 participants. Et nous comptabilisons environ 300 projets “Tous prêts” (le label du Ministère). »

Le but de ces actions est de réunir autour du handball en général et du Championnat du monde en particulier « des projets citoyens, autour du respect, de la santé, du handicap…». Tournois dans des quartiers prioritaires ou en milieu rural, rencontres entre jeunes et clubs professionnels, initiation au handball fauteuil, rencontres de hand adapté, événements culturels… Les projets sont nombreux et variés. On y retrouve des « toutes petites manifestations » et d’autres « projets de plus grande envergure », comme le rappelle Marie-Christine Biojout : « L’Ascension phénoménale du Mont Blanc, la traversée de la baie du Mont-Saint-Michel, la tournée “Phénoménal Handball”, le voilier aux couleurs du Championnat du monde à Nice, le Paris Hand Tour, la tournée en Pays de Loire ou récemment du trophée en Occitanie (voir photo)… Au-delà de l’ampleur médiatique pour les derniers cités, tous ces événements permettent aux structures handball de tisser des liens et de les pérenniser avec les organisateurs pour mieux construire notre développement. »

Baby hand et 4 contre 4

La clôture de dépôt des projets labellisés “Tous prêts”, pilotés par l’Etat, aura lieu à la mi-novembre (la date limite était le 31 octobre en Ile-de-France). A l’échelle régionale, des jurys composés de représentants du Ministère et de membres de la famille du handball se réuniront alors pour  récompenser les projets les plus aboutis en leur attribuant un certain nombre de places pour des matches du Championnat du monde.

De son côté, la FFHandball compte bien garder un œil sur « tous les clubs, les structures, les UNSS, USEP, UGSEL, écoles, associations ou les villes » qui vont miser sur les nouvelles pratiques qu’elle souhaite mettre en place : le baby hand (« initiation à la motricité, de 3 à 5 ans, on y greffe la parentalité, le parent et l’enfant réapprennent à jouer ensemble ») ou le hand à quatre contre quatre notamment. « On va les suivre de plus près, prévient Marie-Christine Biojout. On veut faire perdurer ces actions de développement. » Et permettre ainsi au handball de surfer sur la vague du Championnat du monde… En attendant le Championnat d’Europe féminin, toujours en France, en 2018.

+
Les brèves