Qatar-Roiné : “On se met trop de pression”

32271338411_7a22f04945_z

19 janvier 2017

Avec deux victoires (contre Bahreïn et l’Argentine) et deux défaites (contre l’Egypte et la Suède) en quatre matchs dans le groupe D, le Qatar connaît un parcours contrasté dans le Championnat du monde 2017, loin des exploits accomplis lors de la dernière édition en 2015 (finaliste). Le Champion d’Asie 2016 est cependant qualifié pour les huitièmes de finale et selon son arrière gauche Bertrand Roiné, le potentiel est toujours là. “Peut-être que le statut de vice-champion du monde a été dur à porter, concède le champion du monde 2011 (avec la France), mais nous avons fait de bons matchs de préparation, avec une victoire et une défaite contre l’Allemagne, nous battons ensuite deux fois la Pologne, donc on s’est bien préparés mais on se met trop de pression. Nous ne jouons pas assez relâchés, pas comme il y a un mois, on se met peut-être trop de pression en se disant qu’il faut faire bonne figure et faire les choses bien. On joue à l’envers.” En huitième de finale, le dimanche 22 janvier à 18h à l’AccorHotels Arena de Paris, le Qatar pourrait justement retrouver l’Allemagne (son autre adversaire potentiel est la Croatie).

Photo : Julien Crosnier/France Handball 2017