Qualifications Euro 2018 : Le Danemark et la France en force

mahe

4 novembre 2016

La troisième phase des éliminatoires en vue de l’Euro 2018 en Croatie a débuté cette semaine, avec une première journée riche en buts et en surprises. Tour d’horizon des résultats des équipes qualifiées pour le Championnat du monde 2017.

A un peu plus de deux mois du Championnat du monde en France, les principales équipes nationales européennes ont renoué avec la compétition cette semaine et cela s’est mieux passé pour certaines que pour d’autres. Ainsi, le Danemark, champion olympique 2016, a entamé ces éliminatoires pour l’Euro 2016 par une large victoire face aux Pays-Bas (29-20), avec huit buts de l’inévitable Mikkel Hansen. Finaliste malheureuse à Rio, la France, pour les débuts du duo Didier Dinart-Guillaume Gille sur le banc, a elle aussi offert un carton à ses supporters, en écrasant la Lituanie (37-20), devant 6500 spectateurs à Pau, avec notamment 7 buts de Kentin Mahé.

Les finalistes du dernier Euro en Pologne ont eux aussi démarré en fanfare : l’Allemagne s’est ainsi nettement imposée devant le Portugal (35-24), tandis que l’Espagne n’a pas tremblé contre la Bosnie-Herzégovine (30-21), pour la première du nouveau sélectionneur Jordi Ribera.

La Serbie surprend la Pologne

La grosse surprise de cette première journée est venue du groupe 2, où la Pologne, quatrième du dernier tournoi olympique, a chuté à domicile contre la Serbie, non qualifiée pour le Championnat du Monde 2017 (32-37). L’autre match de cette poule a débouché sur une autre surprise, avec la défaite de la Biélorussie face à la Roumanie et à son nouveau sélectionneur Xavi Pascual (23-26).

Parmi les autres nations européennes qualifiées pour le Championnat du monde 2017, la Russie, tenue en échec par la Slovaquie (31-31), est la seule à ne pas s’être imposée. Dans la même poule que les Russes, la Suède du nouveau sélectionneur Kristjan Andresson a largement battu le Monténégro (36-21).

Lazarov frappe fort

Dans le groupe 1, celui du Danemark, la Hongrie a écoeuré la Lettonie en défense, décrochant un solide succès (24-16). Placée dans la poule de l’Allemagne, la Slovénie a elle aussi tenu son rang en disposant de la Suisse (32-27). Dans le groupe de l’équipe de France, la Norvège n’a pas non plus connu de difficultés pour dominer la Belgique (35-26).

Terminons avec le groupe 4, marqué par la meilleure performance individuelle de cette première journée, signée Kiril Lazarov. La star de la Macédoine a en effet frappé fort en inscrivant 12 buts lors de la victoire des siens contre l’Ukraine (27-21). Dans ce même groupe, l’Islande et la République Tchèque se sont livré un duel acharné, finalement remporté d’un but par les Scandinaves (25-24).

Crédit Photo : S. Pillaud/FFHandball

+
Les brèves