Six nouveaux qualifiés pour le tournoi olympique de Rio

Sweden x poland

11 avril 2016

Les six derniers billets pour les prochains Jeux Olympiques ont été attribués ce week-end, à l’issue de trois tournois de qualification. La Pologne, la Tunisie, la Suède, la Slovénie, le Danemark et la Croatie iront à Rio, à l’inverse de l’Espagne, pourtant vice-championne d’Europe en titre.

Le plateau du tournoi olympique de handball masculin est désormais intégralement connu. Six nations sont venues rejoindre ce week-end les six équipes déjà qualifiées (Brésil, France, Argentine, Qatar, Allemagne, Egypte), au terme de tournois de qualification organisés en Pologne, en Suède et au Danemark.

La Pologne et la Tunisie sans trembler

Devant sont public à Gdansk, la Pologne voulait oublier son élimination prématurée lors de l’Euro 2016 à domicile, et y est parvenu sans trop de problème en gagnant ses trois matches face au Chili, à la Macédoine et à la Tunisie. Il n’y a pas vraiment eu de suspense, non plus, pour la deuxième place, facilement assurée par la Tunisie avec deux larges victoires sur les Chiliens et les Macédoniens.

La Slovénie et la Suède éliminent l’Espagne

A Malmö, c’est un véritable match à trois qui a opposé la Slovénie, la Suède et l’Espagne, l’Iran étant un cran en dessous. Piégés par leur défaite initiale de trois buts face à la Slovénie, les vice-champions du monde espagnols ne verront pas Rio. Malgré une ultime victoire contre la Suède, qui avait elle-même dominé la Slovénie, les coéquipiers de Valero Rivera terminent à la 3e place pour une petite unité à la différence de buts.

Le Danemark et la Croatie s’en sortent bien

Le dernier tournoi organisé à Herning rassemblaient deux valeurs sûres du handball international, le Danemark et la Croatie, et deux nations montantes, la Norvège et Bahreïn. Si le vice-champion d’Asie a montré qu’il était sans doute encore un peu court (trois défaites), la Norvège, révélation du dernier Euro (4e), n’était pas loin de créer la surprise. Après la victoire du Danemark face à la Croatie, les Norvégiens ont ainsi tenu en échec les coéquipiers de Mikkel Hansen, offrant une dernière journée pleine de suspense. Celle-ci fut tout de même cruelle pour la Norvège, sèchement battue par la Croatie (comme lors de la petite finale de l’Euro en janvier) et qui a ensuite vu le Danemark s’imposer in extremis face à Bahreïn. Ce fut loin d’être aisé, mais les deux favoris décrochent donc les deux sésames dans ce dernier TQO.

+
Les brèves