Stars du Championnat du monde : Laszlo Nagy

Action_Nagy_Laszlo

23 décembre 2016

,

Chaque semaine, nous vous proposons le portrait complet d’un joueur qui fera l’actualité du Championnat du monde 2017 commenté par un des quatre ambassadeurs sportifs de la compétition. Cette semaine, le Hongrois Laszlo Nagy vu par Jérôme Fernandez.

Le parcours 

A bientôt 36 ans, le Hongrois Laszlo Nagy demeure une des références du handball international sur le poste d’arrière droit. Après avoir quitté son pays natal à 19 ans, il s’est installé en Espagne, du côté de Barcelone, où il s’est forgé un palmarès impressionnant en douze ans. Avec deux Champions League remportées et quatre championnats d’Espagne, il a fait les beaux jours du club catalan grâce à son intelligence de jeu et sa taille. Car forcément, quand on mesure 2m09, tout est plus facile. Excellent défenseur, il est également très efficace en attaque grâce à son bras et à sa puissance. En 2012, il a décidé de rentrer au pays, du côté de Veszprem, pour aider les rouges à revenir sur le toit de l’Europe. S’il a tout gagné en club, Laszlo Nagy est toujours à la poursuite de son premier titre avec son équipe nationale. Souvent trop esseulé, il n’a jamais été très loin d’une médaille olympique, mais par deux fois (2004 et 2012), la Hongrie a fini au pied du podium. Malgré le rajeunissement prôné par le nouveau sélectionneur Javi Sabaté, Laszlo Nagy est encore une partie intégrante du groupe. Car, avec une expérience comme la sienne, il serait dommage de s’en passer…

L’avis de Jérôme Fernandez, ambassadeur du championnat du monde

“Pour l’avoir côtoyé à Barcelone, Laszlo est un vrai grand monsieur du handball. Par sa taille évidemment, mais humainement, il a toujours gardé son humilité et sa bonne humeur. Il n’hésitait pas à aller accueillir les nouveaux joueurs en début de saison, il a fait en sorte que le handball reste un plaisir pour lui. Dans le jeu, il traîne des aspects de faux-lent, on dirait qu’il joue tout en marchant, ce qui est presque à l’opposé du handball moderne. Mais en fait, il est extrêmement intelligent, fait tout dans le bon timing et n’a pas besoin de faire énormément d’efforts pour jouer juste. Son retour en Hongrie m’est apparu presque logique, tant il est une idole là-bas. C’est vraiment un monument du handball, qui a traversé les époques en faisant l’unanimité. Mais il a toujours gardé la tête sur les épaules, toujours très humain et abordable. Il n’est pas le plus connu car il ne s’est jamais mis trop en avant, mais ça a été un honneur pour moi d’avoir joué avec un tel monument du handball.”

Laszlo Nagy  et le Championnat du monde 2017

“Ce sera un réel plaisir pour moi de participer au Championnat du monde en France, dans un pays où les gens adorent le handball. L’équipe est en reconstruction, nous intégrons beaucoup de nouveaux joueurs, donc il nous faut du temps avant d’être vraiment efficaces. Nous allons, en tout cas, faire de notre mieux pour sortir de la phase de poules face à des équipes compliquées à jouer. L’Allemagne, la Croatie, la Biélorussie sont à même de nous poser des problèmes. Evidemment que la France sera favorite du Championnat du monde, car elle a une équipe superbe, qui gagne tout et qui évoluera en plus à domicile. Je n’ai jamais eu la chance de jouer une grosse compétition à la maison avec l’équipe nationale, mais j’imagine que la motivation est décuplée et que mes amis français sont impatients de commencer la compétition. Moi aussi, d’ailleurs !”

La vidéo phénoménale

Ce n’est pas son but le plus spectaculaire, ni sa passe la plus juste. Mais Laszlo Nagy, vous l’aurez compris, c’est d’abord un géant, humainement parlant. Il y a trois ans de ça, en fin de match face au Pick Szeged, il va rechercher un des adversaires sur le banc de touche, celui-ci prenant sa retraite de joueur. Il lui donne le ballon pour qu’il inscrive un dernier but, un geste qui a été salué comme il se doit par la Hongrie du handball. En espérant qu’en janvier, Laszlo Nagy soit un peu moins gentil avec ses adversaires !