Stars du Championnat du monde : Vid Kavticnik

kavticnik-slovenie

14 octobre 2016

Chaque semaine, nous vous proposons le portrait complet d’un joueur qui fera l’actualité du Championnat du monde 2017, commenté par un des quatre ambassadeurs sportifs de la compétition. Cette semaine, le Slovène Vid Kavticnik, vu par Jérôme Fernandez, que l’équipe de France retrouvera pour deux matchs de préparation juste avant le Championnat du monde, les 6 et 8 janvier à Toulouse et Montpellier.

Le parcours

A 32 ans, l’arrière droit Vid Kavticnik est l’un des trois derniers joueurs en activité de l’équipe de Slovénie argentée à l’Euro 2004. Il n’avait alors que 20 ans, il est depuis devenu un cadre de sa sélection nationale, après avoir roulé sa bosse dans de grands clubs européens. Après Velenje, c’est au THW Kiel qu’il arrive en 2005, repéré par Noka Serdarusic. En Allemagne, pendant quatre ans, il apprend aux côtés des meilleurs et se lie d’amitié avec un jeune phénomène : Nikola Karabatic. Ensemble, “Niko” et “Vidko” remportent la Champions League en 2007, le second suit le demi-centre français quand celui-ci revient à Montpellier à l’été 2009. Si leurs chemins se sont depuis séparés, le gaucher slovène est resté fidèle au maillot du Montpellier Handball, tout en continuant de représenter son pays dans les compétitions internationales. Un de ses grands regrets est certainement de n’avoir jamais gagné un titre avec sa sélection, mais le moins qu’on puisse dire, c’est que “Vidko” ne s’est jamais défilé : avec ses 168 matchs, il fait partie des dix joueurs slovènes les plus capés.

L ‘avis de Jérôme Fernandez, Ambassadeur du Championnat du monde

“C’est un très grand joueur, capable de jouer à trois postes différents. Le fait qu’il ait joué à Kiel et Montpellier, deux grands clubs européens, lui a permis de gagner de l’expérience, de se remettre en question et de s’améliorer constamment. Il compense son gabarit relativement petit par une intelligence de jeu supérieure à la moyenne. Je crois que, s’il avait eu la taille et le poids de quelqu’un comme Laszlo Nagy, il aurait pu être élu meilleur joueur du monde. Il n’y a rien à négatif à dire sur Vid, c’est une excellent joueur et un super coéquipier, quelqu’un qu’on aimerait avoir dans son équipe quand on est coach.”

Vid Kavticnik et le Championnat du monde 2017

“Jouer ce Championnat du monde en France, c’est quelque chose d’extraordinaire pour moi qui vit ici depuis huit ans. Quand on voit l’organisation au jour le jour, on sait que cela ne peut que bien se passer. Sportivement, l’équipe de France a certes été dominée en 2016, mais à domicile, elle sera favorite. En tout cas, je suis certain que le public répondra présent et que l’ambiance sera phénoménale. Les Français sont connaisseurs de handball, ils viendront voir toutes les équipes car beaucoup de joueurs évoluent en France désormais. Les Slovènes, les Danois, les Norvégiens, chaque équipe a son joueur dans le championnat français. Avec la Slovénie, nous avons montré aux Jeux Olympiques que nous pouvions très bien jouer et j’espère que nous pourrons faire encore mieux (quarts de finale à Rio, ndlr). Je rêve que ce Championnat du monde soit le nôtre, même si je sais que ça va être très compliqué !”

A voir aussi :

Le calendrier de la Slovénie
La fiche de la Slovénie
Réservez vos places pour le Championnat du monde

+
Les brèves