SUE-EGY : La Suède prend sa revanche

Je décris cette image

20 janvier 2017

La Suède a définitivement sécurisé la deuxième place du groupe D en dominant nettement l’Egypte ce vendredi, devant 7660 spectateurs à l’AccorHotels Arena de Paris.

La feuille de match
Groupe D : les résultats

Battue par l’Egypte lors des Jeux Olympiques de Rio en août dernier (25-26), la Suède a pris sa revanche, ce vendredi à l’AccorHotels Arena de Paris. Le choc pour la deuxième place du groupe D n’a même laissé aucune place au suspense. Malgré le fervent soutien de ses supporters, une nouvelle fois venus en grand nombre dans les tribunes parisiennes, l’Egypte n’a rien pu faire face à la Suède, qui a confirmé son magnifique début de tournoi. Seulement battus, de peu, par le Danemark dans ce groupe D (25-27), les Suédois feront à coup sûr partie des épouvantails de la phase finale, qui débute ce samedi.

Le match débute par trois minutes sans but, mais la Suède passe ensuite un 3-0 en moins de 60 secondes, qui la lance idéalement. L’Egypte doit pour sa part attendre la première exclusion temporaire côté suédois (Lukas Nilsson à la 8e minute) pour marquer enfin son premier but (3-1, 9e). Aussi létale en contre-attaque que lors de ses matchs précédents et extrêmement concentrée en défense, la Suède profite des arrêts d’Andreas Palicka (5 sur les 7 premiers tirs égyptiens) pour se détacher irrésistiblement (8-2, 16e, puis 13-4, 22e). L’Egypte finit mieux la première période, mais grâce notamment aux prestations parfaites des ailiers Jerry Tollbring (6 buts à 6/6 au tir sur l’ensemble du match) et Niclas Ekberg (8 buts à 8/8, nommé “homme du match”, photo), les Suédois sont largement devant à la pause (15-9).

A la reprise, les Egyptiens jouent de malchance en trouvant le poteau sur deux tirs consécutifs (comme en début de première période, d’ailleurs) et les Suédois continuent leur cavalier seul (19-9, 34e). Malgré tous leurs efforts, les Pharaons ne parviendront pas à refaire ce retard de dix buts. Au contraire, la Suède confirme son statut de meilleure attaque du tournoi et continuent d’empiler les buts (33-26, score final). Les Scandinaves finissent donc très logiquement à la 2e place du groupe D. Ils disputeront leur huitième de finale dimanche 22 janvier (16h) au Stade Pierre-Mauroy de Lille Métropole, contre la Hongrie ou la Biélorussie. La Suède pourrait ensuite affronter la France en quart de finale. Pour sa part, l’Egypte affrontera la Croatie en huitième de finale, dimanche 22 janvier (20h45), à l’Arena de Montpellier.

Les réactions :

Yehia Elderaa (arrière gauche de l’Egypte) : “C’était un match difficile, la Suède était trop forte aujourd’hui. Ils ont très bien préparé ce match, ils savaient comment défendre sur nos combinaisons offensives. Aujourd’hui, ils étaient plus rapides et beaucoup plus forts physiquement qu’à Rio. Lors des Jeux Olympiques, nous avions réussi à contrebalancer leur force et leur vitesse, ça n’a pas été le cas ce soir. Félicitations à eux, mais nous ne perdons pas espoir, nous sommes qualifiés pour les huitièmes de finale. Nous ferons notre maximum lors du prochain match et nous espérons gagner.”

Mikael Appelgren (gardien de la Suède) : “Nous avons fait un très bon match. Nous avons commencé très fort en défense et nous avons beaucoup marqué en contre-attaque. Les Egyptiens ont semblé un peu fatigués et nous avons utilisé cela à notre avantage pour obtenir beaucoup de situations de contre-attaque et de buts faciles. Pour le huitième de finale, je n’ai pas de préférence particulière entre la Hongrie et la Biélorussie.”

 

Photo : Julien Crosnier/France Handball 2017