SUE-QAT : La Suède continue d’impressionner

Suède - Qatar

18 janvier 2017

Alors que le Qatar pouvait tout relancer dans le groupe D en cas de succès, la Suède ne lui a laissé aucune chance de croire à la victoire, ce mercredi soir à l’AccorHotels Arena. Bilan de la leçon suédoise : un succès 36-25.

La feuille de match
Groupe D : les résultats

Malgré son début de tournoi manqué (défaite face à l’Egypte, 20-22), le Qatar, ensuite vainqueur de Bahreïn (32-22) et de l’Argentine (21-17), pouvait encore croire à la première place du groupe D avant d’affronter la Suède. Ce n’est plus le cas, après la leçon administrée par la jeune garde suédoise ce mercredi soir, devant 6034 spectateurs à l’AccorHotels Arena de Paris.

Le Qatar débute bien la rencontre et prend l’avantage grâce à un arrêt de Danijel Saric (1-2, 3e), mais le gardien attendra ensuite plus de 20 minutes pour effectuer son second arrêt. Dans l’intervalle, la Suède fait la différence sur les ailes, notamment par le bondissant Jerry Tollbring (6 buts à 6/7 au tir en première période) et en contre-attaque. Les Scandinaves creusent l’écart petit à petit (10-6, 17e, puis 15-10, 23e). Même si Bertrand Roiné limite les dégats côté qatari (6 buts à 6/8 en première période), la sélection dirigée par Valero Rivera est très loin du compte à la mi-temps (19-12).

Les affaires du Qatar ne s’arrangent pas en deuxième période. Niclas Ekberg (9 buts, dont 6 après la pause, élu “homme du match”) prend le relais de son jeune coéquipier Tollbring à la marque et la Suède continue de s’échapper au score (26-15, 39e). Le Qatar profite ensuite d’un temps faible scandinave (un seul but inscrit entre la 39e et la 48e) pour passer un 6-1, mais la Suède retrouve vite ses esprits et finit en trombe (36-25, score final). Cette troisième victoire en quatre matchs assure aux Suédois une 2e ou une 3e place du groupe D. Albin Lagergren (photo) et ses coéquipiers disputeront-ils leur huitième de finale à Lille Métropole (en cas de 2e place) ou à Montpellier (en cas de 3e) ? C’est le résultat du cinquième match face à l’Egypte qui en décidera. De son côté, le Qatar est d’ores et déjà assuré de prendre le quatrième strapontin et donc de jouer son huitième de finale à l’AccorHotels Arena de Paris, dimanche 22 janvier à 18h, contre le 1er du groupe C (Allemagne ou Croatie).

Les réactions :

Bertrand Roiné (arrière gauche du Qatar) : “On a pris une leçon de handball, les Suédois ont joué vraiment parfaitement par rapport à notre défense, avec une qualité de passe exceptionnelle, avec des finisseurs aussi exceptionnels. C’est vraiment une très belle équipe de Suède. Il faut que l’on apprenne de cette défaite pour espérer gagner contre le Danemark, il faudra que la balle vive un peu plus, moins porter le ballon et globalement ne pas reproduire les mêmes erreurs, avec des tirs pris dans des positions compliquées et des buts encaissés en contre-attaque.”

Niclas Ekberg (ailier droit de la Suède) : “Nous avons suivi notre plan de jeu dès le début du match. Nous nous étions dits dans le vestiaire que nous devions être à 100% en défense et essayer de les faire courir ensuite, car ils ont des grands gabarits, qui peuvent finir par fatiguer. Nous l’avons fait de la première à la dernière minute. Tous les joueurs de notre équipe ont joué ce soir, c’est un autre point positif. Le tournoi sera long et nous avons économisé de l’énergie aujourd’hui.”

Photo : Julien Crosnier/France Handball 2017