Angola

PHOTO-EQUIPE-angola

LES PALANCAS NEGRAS SE DÉFENDENT BIEN

L’Angola s’affiche comme le meilleur pays de handball masculin de l’Afrique subsaharienne. Depuis une bonne décennie, les Angolais sont les plus coriaces adversaires du trio Égypte – Tunisie – Algérie sur le Continent africain. Les hommes de Alexandre Diogo Machado proposent un style de jeu bien spécifique qui s’appuie sur une défense d’Alexandre. Mais la sélection masculine, à l’instar des Norvégiens, vit aussi dans l’ombre de son homologue féminine multiple championne d’Afrique. Privés des Championnats du monde depuis 2007 (21e), les Angolais figurent régulièrement dans le dernier carré des épreuves continentales avec notamment deux médailles d’argent lors des Jeux africains de 2011 et de 2015. En s’imposant (25-19) face à l’Algérie dans la petite finale de la CAN 2016, l’Angola s’est parée de bronze (comme en 2004) et a décroché son ticket pour le Championnat du monde 2017. Les Palancas Negras sont désormais craints et tenteront de finir dans le Top 20 en janvier prochain en France.


VOIR LE CALENDRIER

LE SAVIEZ-VOUS ?

En deux participations au Championnat du monde, l’Angola a terminé 20e en 2005 en Tunisie et 21e en 2007 en Allemagne. Dix ans plus tard, le pays Africain espère faire mieux, même s’il fait figure de petit Poucet de la Poule B.


A LIRE
Groupe B : La Slovénie solide d’entrée


ENTRAÎNEUR : Alexandre Diogo Machado (Angola)

JOUEURS