Votre journée phénoménale

Capote

13 janvier 2017

Programme chargé pour ce vendredi 13 janvier, avec pas moins de sept matchs à l’affiche, à Rouen, Nantes et Paris. Voici tout ce qu’il faut savoir sur la troisième journée du Championnat du monde 2017.

Le match du jour : Qatar-Egypte (14h, Paris, AccorHotels Arena)

Le groupe D du 25e Championnat du monde masculin de handball débute par un choc entre le champion d’Afrique, l’Egypte, et le champion d’Asie, le Qatar, deux équipes qui dominent leurs continents respectifs, mais dont les performances sur la scène internationale sont plutôt mitigées.

Les résultats obtenus aux Jeux Olympiques en août dernier ont même été décevants pour les deux équipes, qui avaient de grandes ambitions en arrivant à Rio, particulièrement le Qatar, qui s’est finalement classé 8e, devant l’Egypte 9e.

Après avoir remporté la médaille d’argent lors du Championnat du monde 2015, la formation asiatique figurait parmi les favoris des JO 2016. Malgré les remarquables performances du gardien Danijel Saric et de l’arrière gauche Rafael Capote, l’équipe entraînée par Valero Rivera s’est cependant inclinée en quart de finale contre l’Allemagne, qui a ainsi pris sa revanche après avoir été éliminé par le Qatar au même stade de la compétition lors du Championnat du monde 2015.

A l’instar du Qatar, qui comptera beaucoup sur des joueurs-clés tels que Danijel Saric ou Rafael Capote, l’Egypte s’appuiera sur son leader Ahmed El-Ahmar. L’arrière droit égyptien a remporté un nombre incalculable de récompenses individuelles, en particulier au niveau continental, et a inscrit plus de 700 buts en 277 sélections avec les Pharaons.

Les autres matchs :

Groupe A, Nantes, Hall XXL

Japon-France (17h45)

Larges vainqueurs de leur premier match contre le Brésil, les Bleus espèrent continuer sur leur lancée face au Japon, qui n’a pas démérité jeudi face à la Russie, mais a tout de même perdu par dix buts d’écart. Tout autre résultat qu’une victoire serait une déception pour l’équipe de France

Groupe C, Rouen, Kindarena

Biélorussie-Chili (14h)

Deux ans après leur premier affrontement lors du Championnat du monde 2015, déjà en phase de poules (victoire des Biélorusses 34-23), le Chili et la Biélorussie, deux équipes en progrès constant, se retrouvent pour un match qui s’annonce crucial pour la 4e place qualificative.

Allemagne-Hongrie (17h45)

Championne d’Europe 2016 et médaillée de bronze aux Jeux Olympiques de Rio, l’Allemagne entame la compétition face à la Hongrie, qui pourrait être l’une des surprises de ce Championnat du monde 2017. Le sélectionneur de la Mannschaft, Dagur Sigurdsson se méfie d’ailleurs de l’équipe magyare, et a même annoncé que les Hongrois seraient favoris pour ce match.

Croatie-Arabie Saoudite (20h45)

Après une préparation réussie, la Croatie, troisième de l’Euro 2016, part largement favorite de ce premier match face à l’Arabie Saoudite, dont le meilleur résultat au Championnat du monde est une 19e place (en 2003 et 2013).

Groupe D, Paris, AccorHotels Arena

Suède-Bahreïn (17h45)

Décevante lors des Jeux Olympiques de Rio (11e), la Suède espère bien repartir de l’avant à l’occasion du Championnat du monde 2017. Son premier match dans le groupe D semble abordable. Du côté de l’équipe de Bahreïn, l’adversaire du jour rappellera sans doute de bons souvenirs, puisque c’est en Suède, en 2011, que la formation asiatique avait disputé son premier Championnat du monde, le seul jusqu’ici.

Danemark-Argentine (20h45)

Après la médaille d’or décrochée aux Jeux Olympiques l’été dernier, le Danemark est l’un des grands favoris du Championnat du monde 2017. Autant dire, donc, que ce premier match de la sélection danoise face à une équipe d’Argentine revigorée par le retour de son meneur de jeu Diego Simonet (absent des Jeux Olympiques pour cause de blessure) est très attendu.